mercredi 4 février 2009

Shorter Bernard Kouchner



Réponse à Pierre Péan (France 2) :


  • Les indigents du Gabon devraient me remercier d'avoir accepté de l'argent d'Omar Bongo, Môssieur Pujadas !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire