samedi 26 décembre 2009

2012 / 1433 après l'Hégire



Des communautés mayas (tzotzil) du Yucatán se convertissent à l'Islam sous l'impulsion de missionnaires venus d'Espagne (murabitun d'Andalousie) comme l'autoproclamé Emir de la Comunidad Islámica du Chiapas Muhammad Nafia (né Aureliano Pérez).

On imagine déjà quels fantasmes cela donnera dans les blogs républicains (et de manière symétrique chez une partie des zapatophiles) : l'ennemi héréditaire mexicain de Samuel P. Huntington, mais sans avoir à se servir de la leyenda negra catholicophobe.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire