mardi 16 février 2010

rhapsodique

Ce blog commence à avoir du mal à être renouvelé. J'ai eu la mauvaise idée de créer aussi un Blog de classe que je mets encore moins à jour (et dont je crois avoir déjà oublié le mot de passe...).

  • Aristote ne sera pas commenté aujourd'hui pour cause de grève. Et parce que plus je lis Jean Philopon, moins je vois l'intérêt de répéter ce qui a déjà été fait au VIe siècle. (Message subliminal : allez voir Agora. Plusieurs fois).

  • J'ai entendu hier une prof de Thiais dire que lors de l'aggression dont son élève a été victime (attaque très organisée puisqu'ils avaient d'abord lancé des gaz lacrymogène) ils étaient en plein "cours de hip hop". Cela n'adoucit pas les offenses, visiblement.

  • Je suis très reconnaissant à Marvel Comics pour le numéro récent de Captain America (le #602) par Ed Brubaker où celui-ci voit passer une manifestation de ce stupide Tea Party. Pas tellement pour l'idée (les comics Marvel ont toujours suivi l'actualité) mais à cause des réactions hystériques des Geeks conservateurs (voir Mighty God King et Village Voice).

  • Les Palestiniens font un amusant détournement d'Avatar.

  • Zut, la prof de bio qui a assassiné ses collègues dans l'Alabama parce qu'ils la jugeaient instable (et qui avait déjà assassiné son propre frère dans l'impunité totale 35 ans avant) est une mordue de Dungeons & Dragons. Cela va encore améliorer l'image du hobby moribond.

  • 6 commentaires:

    1. Tu devrais cesser cette publicité pour "Agora" : c'est un film très médiocre du point de vue de la reconstitution historique et archéologique du Serapeum et de sa destruction. Il y a eu des recherches très récentes sur le sujet, avec de jolies restitutions axonométriques : je m'étonne que le réalisateur ne s'en soit pas inspiré.

      RépondreSupprimer
    2. C'est aussi très faux du point de vue scientifique (Hypatia a certes travaillé sur les sections coniques mais elle était une Ptoléméenne enthousiaste et sans doute une Néo-Platonicienne un peu mystique fanatique (et non la chercheuse complètement désintéressée en quête de la vérité contre ses propres dogmes).

      Mais il se trouve que le film me plaît vraiment parce que je n'avais jamais vu dans aucune autre oeuvre de fiction une telle dramatisation du thème antique de la Vie Contemplative : le but de la vie humaine est de connaître la vérité, la meilleure de toutes les vies et la seule qui mérite d'être vécue est la connaissance pour elle-même sans aucune utilité pratique et contre toute conviction quelle qu'elle soit.

      Et le fait que des Philosophes aussi sincères restent indifférents face à l'abomination de l'esclavage est encore une autre qualité du film (qui n'est pas entièrement simpliste dans son traitement du Christianisme d'ailleurs, malgré le personnage odieux de Saint Cyrille).

      Il y a des simplifications abusives (Hypatia > Galilée en gros) mais une fiction qui repose entièrement sur le suspense de savoir si elle va trouver la première Loi de Kepler avant de se faire martyriser ne peut que me plaire.

      RépondreSupprimer
    3. Je ne me manifeste pas souvent, je tenais simplement à dire que votre blog me permet de lire des choses intéressantes sur la philosophie et donne envie de se frotter aux auteurs. J'aime aussi beaucoup votre lecture des scènes politiques étrangères (états-unis, inde). Bref, je vous encourage à continuer.

      RépondreSupprimer
    4. De même, j'interviens rarement mais j'apprécie beaucoup ce blog. Il fait d'ailleurs parti de mes sites réguliers. Mélanger aussi bien quotidien, actualité, philosophie et culture geek, c'est vraiment la classe.

      RépondreSupprimer
    5. Si vous avez besoin d'encouragements, je me joins volontiers au choeur.

      RépondreSupprimer
    6. Merci beaucoup (mais je n'étais pas en train de "partir à la pêche aux compliments" comme on dit en anglais, vraiment, hein ?).

      RépondreSupprimer