dimanche 19 décembre 2010

La Cour martiale et le Tribunal de la Raison



Le jeune informaticien militaire Bradley Manning de 23 ans, qui semble avoir avoué avoir volé des secrets confidentiels de l'armée américaine à l'origine des fuites de WikiLeaks, est détenu dans des conditions de confinement qui peuvent sembler assez extrêmes (enfermé 23h/24, interdit de se coucher ou de faire des exercices pendant toute la journée à partir de 5h du matin).

Il n'a le droit de lire qu'un seul livre à la fois dans sa cellule. Et ses commandes sont parfois originales :

Decision Points, by George W. Bush
Critique of Practical Reason, by Immanuel Kant
Critique of Pure Reason, by Immanuel Kant
Propaganda, by Edward Bernays
The Selfish Gene, by Richard Dawkins
A People’s History of the United States, by Howard Zinn
The Art of War, by Sun Tzu
The Good Soldiers, by David Finkel
On War by Gen. Carl von Clausewitz

La biographie de Bush et le livre de David Finkel (journaliste américain qui aurait eu la vidéo du massacre révélé par WikiLeaks mais qui l'aurait maintenue cachée) sont des choix ironiques, mais les deux Critiques de Kant pourraient lui peut-être lui permettre de justifier d'accomplir ce qu'il croit conforme à un devoir universalisable contre le devoir militaire.

Hady Ba a analysé Julian Assange en Kantien sur la question de la publicité d'une cosmopolitique mais on vient d'apprendre que l'Australien Assange avait gardé le dépot d'un livre de bibliothèque sur les logiques paraconsistentes de Graham Priest à la Boyce Gibson Library : un Kantien ne ferait jamais une telle chose.

1 commentaire:

  1. Autant pour moi. J'étais sûr que mon analyse était quelque part défectueuse, de toute manière!

    RépondreSupprimer