mercredi 23 mars 2011

Free Remy

Il faut à tout prix que j'arrive à placer cette Perle de copie dans un jeu de rôle :

[César Borgia] envoya Rémy l'Orque pour réprimer la population.

Ce condottiere "Rémy d'Orque" (Ramiro d’Orco ou Remirro de Lorca?, Le Prince, VII), gouverneur de Romagne, était peut-être trop "loup" ou demi-orque et pas assez "renard".

Si on parle d'Italie, le fait que les guerres civiles sur l'Empereur et le Pape soient entre "Guelfes" et "Gibelins" m'a toujours paru une coïncidence trop curieuse. Tolkien a repris inconsciemment de la propagande anti-Hohenstaufen ! Il faudrait faire une version fantasy du jeu Stupor Mundi.

4 commentaires:

  1. Surtout qu'on parle parfois de "Guelfes noirs"...
    :)
    Goodtime

    RépondreSupprimer
  2. Oui, dans ce cas, il faut un jeu de rôle dans l'Enfer de Dante en ajoutant la déesse Lolth.

    RépondreSupprimer
  3. Il y a déjà un jeu de rôle dans l'Enfer de Dante, c'est Planescape de TSR...

    RépondreSupprimer
  4. Oui, mais avec toute la cosmologie de la Blood War entre Diables Loyaux, Guenaudes (Hags) neutres et Démons chaotiques.

    Il y avait aussi Abyss, un jeu canadien où on jouait des démons en guerre dans les cercles des Enfers de Dante.

    Dans notre campagne Heroquest, nous avions visité divers enfers lunaires à la recherche du Pharaon Belintar.

    En un sens, l'univers de Oathbound Seven se déroule en une sorte d'Enfers.

    RépondreSupprimer