mercredi 20 avril 2011

[Alphabet d'Avril] R comme Radioactive-Man

(le héros de Bongo Comics, pas le vilain chinois homonyme de chez Marvel)

Radioactive-Man est le personnage favori de Bart Simpson dans le dessin animé (créé dans un épisode de 1991). Il a depuis eu ses propres aventures qui sont des parodies amalgamées de divers personnages.

Selon la chronologie fictive, il apparaît pour la première fois en 1952 (dans ce qui dans la réalité serait "l'Âge sombre" où quasiment aucun superhéros n'est né (à part The Phantom Stranger). Mais la date des années 50 a dû être choisie comme l'arrivée au pouvoir d'Eisenhower et la prétendue "innocence" des années 50 entre le McCarthysme et l'arrivée de JFK. Le début parodie notamment l'anti-communisme des personnages comme Fighting-American (qui paraît en 1954) avec des ennemis russes mutants. C'est un personnage pour enfants qui fait dans sa série de la propagande pour l'énergie nucléaire et même pour le tabac pour les enfants... (Mais une série lui a aussi créé de nouvelles origines avec un prédécesseur dans l'Age d'Or de Radio Days années 40, Radio-Man)

Il est le millionnaire Claude Kane IIIe du nom (mélange de Claude Rains et Bob Kane) qui vit dans la cité imaginaire de Zenith City. C'est un playboy comme comme Batman/Bruce Wayne mais il n'a pas besoin de simuler une candeur proche de la stupidité totale, contrairement à Sir Percy Blakeney ou Don Diego de la Vega. Il et a eu ses pouvoirs dans un accident nucléaire (comme Hulk), avec un rayon solide planté dans sa tête. Il doit cacher son identité secrète auprès de sa petite-amie journaliste Gloria Grand, comme Superman/Clark Kent face à Lois Lane. Ses pouvoirs sont plutôt ceux de Superman ou du premier Captain Marvel (le cocktail paradigmatique : superforce, vol, invulnérabilité, plus un "rayon radioactif").

Il a un jeune "sidekick", Fallout-Boy, alias Rod Runtledge (comme Robin et tant d'autres) et aussi un super-chien qui irradie dans le noir, "Glowy". Bongo Comics s'est amusé à créer diverses aventures dessinées dans le style Simpsons mais avec des allusions à diverses périodes où il est censé paraître, comme des allusions surtout à Jack Kirby dans le numéro 197 ou 222 (qui dateraient des années 60). Les épisodes peuvent paraître dans le désordre (voir cette liste des dates réelles et de la chronologie fictive) et ne cherchent pas à avoir une vraie continuité (si ce n'est que Richard Nixon est un vilain récurrent des années 50 jusqu'à nos jours - même si Claude Kane est un Républicain).

Bien entendu, Radioactive-Man est un idiot similaire à Homer Simpson, et ses triomphes sont dus à la chance. Il a aussi rejoint une équipe, The Superior Squad avec Captain Squid (Aquaman), Purple-Heart (Captain America), Plasmo the Mystic (Dr Strange), Bug Boy (Ant-Man ?), Weasel Woman (Wolverine + Hellcat/Tigra), Lure Lass, Black Partridge (Black Canary). Il compte parmi ses ennemis le Dr. Krab (qui n'est pas le Dr Zoidberg de Futurama), la cyborg Pneumatica (qui n'est autre que sa mère qu'il croyait défunte) et Larva-Girl (son ex-femme).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire