mardi 12 avril 2011

Nuit de Youri !



Youri Gagarine, embrassé par ses filles Lena et Galya, à son retour de l'espace qui dura 108 minutes le 12 avril 1961. On ne sait que depuis les années 1990 que la rentrée dans l'atmosphère s'était mal passée et qu'il dut s'éjecter de la capsule pour revenir en parachute.

Il y a 50 ans, un homme quitta notre monde donné pour le premier monde entièrement artificiel et technique, notre premier monde auto-construit (moins sublunaire que ceux des sous-marins).

Hannah Arendt commence La Condition de l'homme moderne (1958) en commentant le Spoutnik d'octobre 1957 et l'exultation collective (même des Américains, malgré le ressentiment lié à la Guerre froide). Encore marquée par la pensée "païenne" heideggerienne, Arendt redoute que cette joie ne soit un signe que l'homme moderne voudrait faire dissocier le Monde (désormais organisé par l'oeuvre technique) et la condition "contingente" originelle de sa naissance, sa planète (le désenchantement du monde refusant à la fois un père céleste de la loi et une terre-mère nourricière). Voir par contraste, l'éloge par Emmanuel Lévinas, contre l'idolâtrie du "Lieu" et pour la condition nomade de l'existant humain.

3 commentaires:

  1. L'avenir de l'humanité (et son passé) sont dans les étoiles. Qui en doute ?

    RépondreSupprimer
  2. Il y a semble-t-il de nombreux savants (comme Claude Allègre mais pas seulement) qui pensent que le vol habité est (en tout cas à moyen terme) une dépense inutile qui risquerait de gêner nos autres investissements scientifiques.

    A plus long terme, peut-être qu'il n'y aura plus vraiment de différences nettes entre vol habité et vol automatisé. :)

    RépondreSupprimer
  3. Bizarrement, je vois plutôt la manie de l'astronaute comme un désir de mort, de disparition. Mais déployer une continuité non plus géo mais "spatio"graphique en parallèle aux équations qui la prévoient va dans le sens de Magellan. Quel était le mythe de Magellan (Dieu, le monde ?) et quel fut-il pour Gagarine, hors considérations politiques ?

    RépondreSupprimer