mardi 4 octobre 2011

La solution à 1%



France Culture a eu vendredi une émission sur les Riches en France dont j'ai du mal à croire qu'elle ne soit pas un long sketch. Le chirurgien esthétique qui dit que la seule vraie inégalité dans notre pays est celle de la paresse et qu'il est scandalisé de voir à quel point les pauvres ne savent pas faire d'exercices physiques comme lui donne envie d'aller occuper le Palais Brongniart tout de suite.

Par ailleurs, je commence un boycott de tout livre publié par les Belles Lettres. Ils pourront toujours compter sur les multi-achats de la secte galtiste dont ils veulent faire la promotion. De toute manière, les Loeb sont mieux que les Budé.

5 commentaires:

  1. Si cela peut te rassurer, j'ai beau être auteur aux dites Belles Lettres, j'ai immédiatement protesté quand j'ai vu leur annonce (j'ai du écrire "La preuve que les Belles Lettres ne publient pas que de bons livres"). Du coup je n'ai plus rien reçu de leur part depuis... mais leur présidente (qui est plus jeune que nous !) a demandé à me rencontrer (non, en fait je ne crois pas au lien de cause à effet).

    RépondreSupprimer
  2. Je plaisantais bien entendu, ils ont le droit de traduire ce qu'ils veulent et cela n'est pas représentatif de tout leur catalogue.

    Mais cela va d'ailleurs bien avec leurs autres traductions qui vont toutes dans la même direction idéologique (Walter Lippman, David D. Friedman, Hayek, Von Mises...) ou toute la collection libertarienne d'Alain Laurent et la "Fondation Turgot". Je vois qu'ils ont aussi traduit la Vertu de l'égoïsme. Qu'ils s'attendent donc aussi à ce que le Libre Marché puisse choisir de "voter avec ses dollars".

    A en juger par certains de mes élèves, de plus en plus attirés par le courant libertaire de droite, on va traverser 10 ou 15 ans difficiles.

    Un détail amusant est qu'ils financent leur traduction de Rand avec une "Fondation Andrew Lessman", une sorte d'ONG d'un Jacques Servier randroïde qui essaye de contrôler le marché des vitamines. Ce n'est donc pas seulement un livre médiocre ou de la propagande, c'est un objet commercial proche de la vanity press...

    J'avais de la sympathie pour les affiches "We Are the 99%" de OWS, mais certaines, comme celle-ci, certes touchante, montre comme d'habitude la confusion des manifestants : elle dénonce le pouvoir ploutocratique en se servant d'une citation anarcho-libertarienne (de Thoreau) sur la prééminence absolue de l'individu.

    RépondreSupprimer
  3. Rarement vu plus déprimant que ce site (99%)!

    RépondreSupprimer
  4. « There are two novels that can change a bookish fourteen-year old's life: The Lord of the Rings and Atlas Shrugged. One is a childish fantasy that often engenders a lifelong obsession with its unbelievable heroes, leading to an emotionally stunted, socially crippled adulthood, unable to deal with the real world. The other, of course, involves orcs. »
    Kung Fu Monkey

    RépondreSupprimer
  5. > hadyba
    Surtout si le Président Romney vide encore plus la réforme de la santé de son contenu...

    > Nicolas
    Ah, je connaissais la phrase mais je n'avais jamais vu la source et je croyais cela plus ancien.

    Le randisme m'angoisse parce que c'est presque un argument "relativiste" sur le statut de la philosophie.

    Le randisme n'est pas de la philosophie. Robert Nozick ou Murray Rothbard, oui, Ayn Rand est seulement une sociopathe qui affirme des sottises ignorantes ("Kant est un subjectiviste nihiliste") sans aucun argument nouveau.

    Mais plus on en parle, plus des chaires sont financées pour le rendre respectable, plus cela finira par avoir assez d'importance pour qu'on soit contraint d'en parler comme d'une philosophie légitime.

    La partie semble en fait déjà perdue. Rand aura réussi à entrer dans l'espace des philosophies à discuter, seulement à cause de sa notoriété et non par ses arguments.

    RépondreSupprimer