mardi 20 décembre 2011

Distorsion de carte


Via BibliOdyssey, le Liber Floridus a une jolie carte d'Europe du XIIe siècle (avec l'Est en haut), donc parfaite pour Ars Magica.


Réalisée dans les Flandres, elle a des distorsions amusantes : les Flandres sont si grandes qu'elle semble recouvrir Normandie et Bretagne, l'Aquitaine est plutôt vers le Languedoc, la Vénétie n'est pas en Italie mais sur la côte croate (et la Dalmatie est curieusement déplacée ailleurs, la Dacie est assimilée avec le Danemark à la place de la Roumanie, le Danube est distingué de "l'Hyster"). Il n'y a que deux chaînes de montagnes, les Alpes et les Pyrénées et les deux chaînes sont parallèles sur un axe nord-sud. La France seule est presque aussi grande que toute l'Europe centrale et orientale. La carte a complètement annihilé toutes les îles britanniques, pas par ignorance mais peut-être seulement parce que cela ne cadrait pas bien dans la symétrie graphique où la Gaule devait être à l'extrême angle de l'occident avec l'Hispanie (toute l'Europe devant représenter un quart de cercle du monde avec un autre quart pour l'Afrique et l'autre moitié pour l'Asie).

L'encyclopédie a aussi quelques schémas intéressants où les symétries sont parfois légèrement atténuées par des données empiriques, comme s'il fallait à la fois que le dessin ait une abstraction géométrique mais perturbée de quelques anomalies contingentes. La partie bestiaire est assez pauvre (un lion et un joli griffon de couleur bleue).

2 commentaires:

  1. Aujourd'hui, ça s'appelle un "cartogramme" : http://www.joelgombin.fr/?p=577

    RépondreSupprimer
  2. Oui, en un sens les Flandres devaient vraiment avoir un poids économique supérieur mais cela paraît quand même sévère pour la Grande Bretagne. :)

    RépondreSupprimer