dimanche 6 mai 2012

Galimafrée



  • Dans le calendrier positiviste d'Auguste Comte, nous serions le 15 César (Jour de Junius Brutus, le fondateur de la République romaine). C'EST UN SIGNE.
  • Les sondages de l'institut Phersu.ru donnent déjà le gagnant de ce soir aux élections présidentielles françaises : à la surprise de nombreux médias sans doute trop partisans, ce serait Vladimir Vladimirovitch Poutine à 63,6%.

    Il n'était certes pas favori au premier tour, ni même candidat.

    Saluons la participation, grande gagnante à 1234567899%.
  • Le 6 mai 1932, le Président de la République Paul Doumer, ancien député radical, ancien gouverneur de l'Indochine au tournant du siècle et ancien Président du Sénat, élu un an avant, est assassiné par un Russe Blanc, Pavel Timofeyevich Gorgulov.

    Gorgulov voulait punir la France pour ne pas avoir assez lutté du côté de Kornilov et Denikine contre la Russie soviétique. Bien qu'il ait semblé manquer de discernement (on venait de le condamner pour exercice illégal de la médecine à Nice), il fut jugé responsable de ses actes et guillotiné.
  • C'est aussi un 6 mai 2002 que l'homme politique neerlandais Pim Fortuyn fut assassiné. Sociologue venant à l'origine de la gauche et affirmant publiquement son homosexualité, Fortuyn n'était pas exactement du même type que les politiciens d'extrême droite des autres pays. Son mouvement populiste, fondé notamment sur le rejet de l'immigration et surtout de l'Islam, eut soudain en 2002 un énorme succès, notamment juste après le meurtre.

    Son assassin van der Graaf était un militant des droits des animaux et il fut condamné à 18 ans de prison (ce qui signifie qu'il pourrait être libéré entre 2014 et 2020). Le succès de Fortuyn favorisa en partie l'essor de l'extrême droite du Partij voor de Vrijheid (PVV) et de Geert Wilders. En 2004, pendant une émission télévisée sur le plus grand Neerlandais de l'Histoire avec vote par Internet, une campagne efficace (et l'assassinat du réalisateur Théo van Gogh) eut comme résultat de faire de Pim Fortuyn le numéro 1, devant Guillaume d'Orange, Erasme ou Rembrandt...
  • C'était (via) cette nuit la Superlune, coïncidence entre la Pleine Lune en syzygie (alignement soleil-Terre-Lune) et le périgée (plus grande proximité de la Lune à 350000 km au lieu de 400000 km en apogée).

    La photo d'Associated Press montre la Lune devant le Temple de Poseidon au Cap Sounion, le cap au sud d'Athènes où d'après la mythologie Egée se serait jeté dans la mer qui porte son nom.

    Add. Le Monde a d'autres photos de la Super-Lune.
  • Les types de Χρυσή Αυγή, l'Aube d'Or, le parti néo-nazi grec, feignent de s'étonner qu'on confonde le symbole grec (le "Méandre") qu'ils ont choisi avec une svastika. Cela fait penser à l'imagination qu'utilisaient les mouvements d'extrême droite afrikaaner en Afrique du Sud.

    L'autre parti d'extrême droite plus traditionnel est l’Alerte populaire orthodoxe (Laïkos Orthodoxos Synagermos, dont les initiales forment LA.O.S. — "le Peuple"). Au moins cela permet de se souvenir que "laïkos" n'a rien à voir avec "laïc" en français.
  • Bon anniversaire aussi aujourd'hui (5 ans) à Rue89.

  • 3 commentaires:

    1. Merci pour toutes ces informations qui permettent aussi de se souvenir qu'il n'y a pas que les élections dans la vie...

      Et bonne nouvelle pour VV Poutine, j'avais peur que Michael Vendetta ne créé la surprise.

      RépondreSupprimer
    2. Jolies, les photos du Monde... et créatifs, les drapeaux néo-nazis des Afrikaners ;)

      RépondreSupprimer
    3. > Fred Mestre
      Je pensais qu'on ferait d'une pierre deux coups et que MV partirait aussi !

      > Rappar
      Oui, les néo-nazis ont de l'imagination pour dissimuler les svastikas ou les triskelions (par exemple ces Russes qui ajoutent des épées sur la croix gammée).

      Il y a aussi un guide sur Wikipedia.

      RépondreSupprimer