jeudi 21 juin 2012

Projets jeu de rôle


Jeronimo (qui a entre autres un blog sur une campagne d'Empire galactique) me rappelle opportunément que j'avais pris la bonne résolution en janvier 2008 d'écrire un jeu de rôle dans l'année. Je ne peux hélas pas considérer que mes deux tentatives sur Heroquest (la brève ébauche de Terre-Omega ou même Bhāratavarṣa) satisfont cet engagement. Ah, si, il y a eu Pallas: Owlquest.

Et en dehors même d'un jeu, il va bien falloir un jour (avant qu'Imaginos ne me tire dessus au canon à méson) que je reprenne les séries commencées (Traveller ou Casus Belli) et me mette enfin à participer activement à la version française du Webzine Places to Go, People to Be avec Rappar.

Remettons à plat les différentes possibilités de jeu pour cet été. J'ai en ce moment des désirs assez contradictoires :

  • D'une part, j'ai toujours envie de me remettre à nouveau à Glorantha à cause des nouvelles sorties pour Heroquest chez MoonDesign (comme le très beau Pavis: Gateway to Adventure). Mais Glorantha prend vraiment son intérêt en campagne et je ne suis plus sûr de trouver le temps et l'énergie pour un tel engagement depuis la fin de notre campagne en Kethaela (après plus de 60 parties).

  • La tentation inverse est d'essayer un pur Bac-à-sable avec zéro univers qui ne soit pas créé en cours de jeu (même s'il y a toujours comme base mon vieux GoblinQuest d'il y a 15-20 ans, ou bien mon plus récent monde de Limen - je retombe dans les erreurs dénoncées par Rappar).

    Malgré toute mon admiration pour Glorantha comme univers fictif et bien que je sache que nous ne ferions jamais aussi bien que cette oeuvre, j'ai toujours eu l'espoir naïf qu'une création collective en cours de jeu pourrait être plus créative et donc plus "satisfaisante" du moins pour les participants (même si c'est moins "universalisable" ou "communicable" ensuite pour ceux qui n'auraient pas joué).


  • En attendant, je lis des modules dits Old School et je vais sans doute "poster" d'abord sur la série des Dungeon Crawl Classics. Je m'aime pas les vrais "donjons" mais j'aime pourtant certains aspects des DCC (même si globalement, je trouve quand même que les scénarios de Pathfinder sont meilleurs). Raskal par sa description du monde m'a donné envie de l'explorer un peu plus.


    1 commentaire:

    1. > Et en dehors même d'un jeu, il va bien falloir un jour (avant qu'Imaginos ne me tire dessus au canon à méson) que je reprenne les séries commencées (Traveller ou Casus Belli)

      C'est pas le genre de la méson (je veux dire, de la maison) : je suis hélas bien placé pour savoir ce que c'est que d'avoir des tas de projets rôludiques sur le feu et de ne parvenir à en faire progresser aucun, à cause des interférences de la Vraie Vie du monde réel, de centres d'intérêt du moment fluctuants et de nouvelles découvertes imprévues... :-\
      Mais je reconnais que, en découvrant ce soir ton billet sur les DCC, je me suis dit que tu te dispersais décidément beaucoup... ;-)

      RépondreSupprimer