mardi 26 juin 2012

Tiers-Parcours


Bon, plus que 99 copies. Deux chiffres. yeeaaaaaaaaaaaah. J'aurais fini les plus casse-pieds, les commentaires de texte demain. 

Aucune perle drôle pour l'instant (surtout que j'ai des sociologues qui me lisent et qu'ils diraient que c'est de la violence symbolique et de la condescendance), juste le ramassis habituel de souvenirs confus de cours mal assimilés, d'idéologie immédiate de l'époque (l'Etat va nous protéger des hordes de brutes mais hélas m'empêche de télécharger) et de croyances très vagues sur ce que doivent attendre les enseignants (l'Etat c'est la liberté, je crois, mais je ne sais pas exactement pourquoi). Oh, Pierre Clastres a étudié les "primates". Non, je suppose que ce genre de lapsus n'arrive même pas au niveau d'une perle.

En attendant, j'aime beaucoup cette critique de Saga par mon critique de BD favori Abhay Khosla. 

Quelques formules pour donner envie : 

EX MACHINA lost me early– when the politics kicked in, it had the reek of Aaron Sorkin to it, of Sorkin’s desire to write about politics but by bullshittily ditching everything truly political and replacing the political with its exact opposite, the romantic.

(...)

The desire of the clever to show off their cleverness, to celebrate it, lacks much appeal, suggests a lack of anything deeper, greater, richer than clever.


"Poster advertising publication of Internationale Situationniste No. 11 from October 1967 by Raoul Vaneigem and Gerard Joannes, featured in Greil Marcus's Lipstick Traces. Rene Vienet in 1967: 'Comic strips are the only truly popular literature of our century. Even cretins marked by years at school have not been able to resist writing dissertations on them; but they’ll get little pleasure out of reading ours. No doubt they’ll buy them just to burn them.'  

(...)

I’m not loving getting older– getting old sure seems kinda shitty, you guys.  
But what I do like, what I have enjoyed is that reveal of things that seem complicated as a younger person becoming boring and things that seem simple becoming more interesting. 

6 commentaires:

  1. Une jolie quasi-perle qui nous rappelle qu'il est utile d'écrire au tableau les mots que les élèves ne connaissent pas.
    L'élève écrit "le mythe d'Hedalaid"
    Je m'attends à trouver une référence originale (de la mythologie hittite peut-être) ... la suite me fait comprendre qu'il s'agissait en réalité du tonneau des Danaïdes ...

    RépondreSupprimer
  2. Joli. Ca rappelle le "Complexe de Deep".

    Mon amie a eu cette fois "l'Algorithme de la Caverne" et le "Référent d'Homme" (qui sonne vraiment lacanien).

    Une collègue a eu "Comme l'écrit Platon dans Las Protagoras...".

    RépondreSupprimer
  3. "L'Algorithme de la Caverne" : Pas mal. Ca pourrait faire un bon sous-titre pour Matrix. Je trouve même cela évocateur : insinuer que la Caverne platonique fonctionne selon des mécanismes similaires à l'informatique...

    RépondreSupprimer
  4. Oui, il aurait pu jouer l'analogie (il a même fait un schéma).

    J'aime bien aussi dans les perles de Charente la recherche de la Laponie (pour l'aponie).

    RépondreSupprimer
  5. Ah il faut les lire tes "perles de Charente"! :> Je trouve inquiétantes celles sur le Travail, vu que la réflexion sur ce sujet est un enjeu essentiel dans nos sociétés modernes. >:/
    Il est visible que ces lycéens ne savent pas ce que c'est (et c'est logique), mais c'est très dommage pour des ES (ça donne envie de leur faire faire des stages ou de l'apprentissage, tiens) >:(.

    Je me souviens que mon professeur de philo m'avait fait l'honneur de me citer, devant toute la classe, suite à une dissert sur le travail : "Le travail... ça fatigue." :D

    Ceci pour insister sur l'importance (sociale) du sujet à traiter en priorité par les profs de ES et de philo... :\

    RépondreSupprimer
  6. "L'Algorithme de la Caverne" : l'image qui s'en rapprocherait le plus ne serait pas l'Arbre des séphiroth ? http://www.kabbale.org/arbre_arbre.htm
    Lorsqu'on cherche à comprendre le monde, on pense en premier lieu à un plan géographique. Là, il s'agit organigramme permettant de comprendre les processus amenant à sa création "intemporelle" (pour reprendre l'analogie informatique, un diagramme fonctionnel à la place du diagramme physique).

    RépondreSupprimer