mardi 7 août 2012

Pietà


Très belle anthologie et iconologie de superhéros en deuil.

Je n'en reviens pas que Mera, l'épouse d'Aquaman, ait été censurée en 1970 et remplacée par... un dauphin dans la version française qui craignait sans doute que cette image soit trop violente et/ou sexuelle.



Lug n'était donc pas les seuls à faire de l'autocensure préventive.

5 commentaires:

  1. http://ilovecomiccovers.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  2. À l'époque, les traductions en français des comics américains étaient systématiquement redessinées pour enlever tout ce qui avait un lien avec le sexe, la drogue, la violence... Ce qui aboutit parfois à des cases incompréhensibles (tel un Spiderman ou tante May parle à Peter Parker d'un drogué, et l'image montre des seringues sur le sol, remplacées dans la version française par... un balai). Ou des personnages pendus qui disparaissent.

    Je crois avoir lu tout ça (avec des exemples) dans "Images Interdites" de Frémion et Joubert. C'est lié à la fameuse "loi de 48 sur les publications liées à la jeunesse".

    RépondreSupprimer
  3. C'est selon cette même loi que certains albums de Gil Jourdain ont été interdits en France, parce qu'ils plaçaient des flics dans des situations ridicules, non?

    RépondreSupprimer
  4. Le poisson c'est bon!

    RépondreSupprimer
  5. C'est une étude très impressionnante, une vrai thèse d'Histoire de l'Art... (merci pour le lien!) mais pourquoi faire? :)

    RépondreSupprimer