mardi 4 septembre 2012

Labor Day et Négociation de pré-rentrée


En France, c'est la "pré-rentrée" des enseignants et aux USA, c'est un de leurs rares jours fériés avec la Fête du Travail (déplacée du 1er Mai pour ne pas suivre les autres mouvements syndicaux internationaux).

- Monsieur Phersu, désolé de vous demander cela, mais voulez-vous reprendre la classe comme Professeur Principal ?

- Non, comme je l'ai écrit l'an dernier, j'ai été Professeur Principal depuis deux ans et je ne souhaite pas recommencer. Je pense que cela peut "tourner" un peu, cela me paraît raisonnable.

- Mais, allez, Monsieur, un bon mouvement.

- Non, désolé. Vous n'avez qu'à demander aux collègues.

- Mais personne ne veut ! Nous avons déjà demandé !

- Et alors, en quoi est-ce mon problème ? J'ai donné deux ans de suite, déjà. Pourquoi serais-je le seul à céder ?

- Vous voulez que ce soit une classe sans PP, c'est ça ?



Que vont penser les parents ?"




Bon, je suis Professeur Principal. C'est moi qui devrais prendre des rendez-vous avec les parents qui me disent que leur enfant qui passe tout son temps sur Facebook en préparation du prétendu premier examen d'accès au études supérieures est en fait un Génie bafoué par le Système.

Mais je m'en veux. Si c'était moi qui devais faire des négociations syndicales depuis un siècle, je soupçonne que les ouvriers mineurs travailleraient encore 72h par semaine sans congés payés et sans sécurité sociale.

5 commentaires:

  1. Il paraît que la CGT organise des stages formidables pour apprendre à négocier, justement.

    RépondreSupprimer
  2. Pourquoi est-ce si difficile d'obtenir des volontaires "chez vous"?
    Personne n'a donc besoin de l'ISOE modulable pour aider à payer les traites de la maison?

    RépondreSupprimer
  3. Je vais me reconvertir. Me faut juste repasser le Capes et le réussir... Bon je vais rester dans la FTP, finalement c'est pas plus mal ^^

    RépondreSupprimer
  4. > Elias
    Ce n'est pourtant pas très lourd (en dehors des rendez-vous parents), même avec toutes ces inscriptions post-bac.

    Mais j'imagine que c'est justement cette partie "coups de fil aux parents" qui doit agacer.

    RépondreSupprimer