dimanche 30 mars 2014

[Free Comics] Space Detective #1-4 (1951-1952)


Toujours chez Avon, le même éditeur que Strange Worlds, la brève série Space Detective contient aussi un peu de Wallace Wood (mais le Grand Comic Database m'apprend que c'est plutôt du Joe Orlando encré par Wally Wood et non l'inverse). Ils n'ont en revanche fait que le premier numéro sur 4 et les artistes changent ensuite à chaque fois.

Les histoires de Space Detective sont très répétitives : toujours en 3 chapitres qui se déroulent soit dans l'espace soit dans une des planètes de notre système solaire, avec à chaque fois une nouvelle espèce indigène et un criminel qui réussit à s'enfuir jusqu'au 3e chapitre. La première histoire en tout cas est attribuée à Walter Gibson (1897-1985), vétéran hyperprolifique des Pulps qui rédigea des centaines d'histoires de The Shadow (24 romans rien que pour l'année 1933).

Si la série avait continué, ils auraient fini par ne plus avoir de nouvelles planètes disponibles, même s'ils commençaient à passer aux satellites. Le système de Space Detective comprend notamment comme espèces les Salamandres de "Vulcain", les Sylphides des forêts de Mercure, les Gnomes taupes de Jupiter, les Elfes des Fleurs de Ganymède, les Esclavagistes de Saturne et enfin les Néréides de Neptune. Un effort est fait pour que le McGuffin rare du scénario ne soit pas toujours du minerai (platine ou thorium) ou une source d'énergie (il y a des essences de fleurs de Ganymède et des perles marines de Neptune). Le fait que l'esclavage soit toléré dans toute une partie du système n'a l'air de déranger personne (l'esclave saturnienne garde son statut sur Mars).


Space Detective #1 (juillet 1951)

Bandits of the Starways (script : Walter Gibson, art : Joe Orlando & Wally Wood)
Rod Hathway est un millionnaire philanthrope de Great New York (métropole terrienne qui a dû absorber une partie de la Côte Est). Il prend l'identité du "Vengeur" pour lutter contre le crime dans le système solaire du futur (et sa belle secrétaire Dot Kenny prend alors le nom de Teena). Quand le vaisseau Arrow est attaqué par des bandits entre la Terre et Grebhar, capitale de l'Etat Libre de Vénus, Rod Hathway soupçonne aussitôt Set Maag, bandit martien de Ferrok Shan (nom de la capitale de l'Union martienne qu'on retrouvera dans Strange Worlds #9 - il y a un peu de cohérence pour une fois !). Il vient comme le Vengeur voir l'Inspecteur Greer de la Patrouille Interplanétaire et est persuadé que le gang interplanétaire de Set Maag va cibler le Star Queen, en partance pour Ferrok Shan.


Rod Hathway remarque par son signalement (une de ses jambes est cyborg) que Set Maag s'est déguisé en Sirrah Vendoza, un riche passager vénusien. Set Maag tente de prendre le contrôle du vaisseau avec ses hommes infiltrés mais est déjoué par le Vengeur, avant de s'enfuir vers un Vaisseau pirate invisible.

The Opium Smugglers of Venus (mêmes auteurs)
4 ans ont passé depuis l'affaire du Star Queen. Sirrah Vau, de l'Etat Libre de Venus, se plaint que la Terre ne fasse pas assez contre les Trafiquants d'Opium. Le Vengeur, venu à Grebhar, découvre que Sirrah Vau est en fait impliqué dans le trafic, qui est en partie une fausse piste (la drogue est produite sur place) et que la célèbre actrice Serra Venta (rencontrée dans l'épisode précédent) utilise ces narcotiques. Vau (qui n'est autre que Set Maag, le Meurtrier Martien) tue Serra Venta quand elle va commencer à parler au Vengeur et enlève ensuite Teena. Quand le Vengeur les retrouve, Set Maag s'enfuit à nouveau et fait sauter sa base avec une bombe atomique.

Trail to the Asteroid Hideout
A Ferrok Shan, le Vengeur interroge en hypnotisant un des hommes des Set Maag, un Nain Martien des Collines qui lui révèle un plan d'attaque des banques de Mars. Mais quand leur vaisseau est capturé par Set Maag vers sa base secrète dans la Ceinture d'Astéroïdes, le Vengeur réussit à inverser la situation en arrêtant enfin son ennemi si fuyant.

Le reste du magazine a aussi une histoire policière et une page "d'humour".

Space Detective #2 (novembre 1951)

Cette fois Wally Wood & Joe Orlando ne dessinent plus que la Couverture et la Table des matières, les auteurs du reste sont inconnus.

Batwomen of Mercury!
Les masques d'Halloween de cette année représente la Gargouille, un dangereux criminel évadé (qui est encore pire dans la mutation déformée que Set Maag), et le Vengeur interroge le fabriquant qui est relié à ce vieil ennemi et lui a fabriqué un masque pour mieux se dissimuler. Il apprend que la Gargouille s'est enfui vers la Cité Forestière de Mercure. Là, la Gargouille libère les Femmes-Chauve-Souris, des créatures semi-intelligentes volantes de Mercure. Le Vengeur et Teena reçoivent l'aide d'une ancienne alliée, Ahla, chef de la Patrouille volante des Femmes ailées qui luttent sur Mercure contre les Femmes-Chauves-Souris. Mais quand ils retrouvent le nid de ces dernières dans les Skye Mountains, la Gargouille réussit à s'enfuir.


The Metal Murderers of Mars!
Sur Mars, la Gargouille revient en provoquant une révolte des Robots de la planète pour aider son plan de voler la Banque centrale martienne. Il s'enfuit quand le Vengeur lance les robots contre lui et ses hommes.

Slave-Ship of Saturn!
La Gargouille s'est alliée à une ancienne esclave de Saturne (ce qui doit être des colonies humaines là-bas, un cliché "orientaliste" sur des principautés du Moyen-Orient qui pratiquent encore l'esclavage et chevauchent des dobermans géants). Ces pirates attaquent des vaisseaux pour enlever la cargaison servile. Le Vengeur semble collaborer avec la police saturnienne pour les récupérer (l'épisode est surtout un prétexte pour que Teena s'habille en esclave et se fasse vendre à un Prince saturnien) mais quand il arrête finalement la Gargouille et son alliée, il en profite pour libérer les prisonnières sur la Terre où elles sont affranchies.

The Case of the Sub-Sea Bandits (dessiné par HC Kiefer)
Jac Lombard, des services secrets Shadow Squad de l'an 2000 (qu'on retrouve aussi dans Strange Worlds #8) enquête sur un sous-marin géant en Espagne (dans cette version écrite du temps de Franco, la monarchie n'a jamais été rétablie). C'est vraiment une BD très soporifique.


Space Detective 3 (février 1952)
(couverture par Everett Kinstler, sans rapport avec le contenu)

Pearl Ship of Death (auteurs inconnus)
Rod Hathway vient d'offrir un collier de perles neptuniennes à Dot/Teena quand ils reçoivent pour mission de protéger une cargaison de perles neptuniennes dans le vaisseau Star Arrow, qui va de la Terre à Grebhar sur Venus. Ils sont attaqués par des bandits des collines neptuniennes (c'est un des clichés de la série : les gangs recrutent toujours dans les collines de chaque planète). Ils rencontrent le Caméléon, maître du déguisement (mais tous les autres adversaires du Vengeur avaient tous ce talent), et sa troupe composée de Xaga, une Femme-Taupe de Jupiter (qui ont des antennes), et de Nereid, une Neptunienne. Teena propose de danser avec eux pour les surveiller et quand Nereid tente de l'avertir d'un complot du Caméléon pour voler la cargaison de perles, le Vengeur réussit à le faire s'enfuir vers son vaisseau invisible qui suivait le Star Arrow.

Sea Nymphs of Neptune
Le Vengeur et Teena vont sur Neptune à l'appel de Nereid. Le Caméléon a pris une identité d'un chef des Chasseurs de Perles et a enlevé la soeur de Nereid. Le Vengeur doit affronter des Octo-Monstres, céphalopodes neptuniens.

Mole Woman of Jupiter
Le Vengeur vient sur Jupiter pour arrêter Xanga, qui a poussé les Hommes-Taupes primitifs de Jupiter à attaquer les villages des Montagnes pour voler les minerais rares. Ils arrêtent enfin Xanga la Jovienne et le Caméléon (exactement comme ils avaient arrêté la Pirate saturnienne et la Gargouille...). Teena se sert notamment d'un onguent qui lui permet de résister au feu.

Revolt of the Robots!
En l'an 2000, un certain Targan apparaît dans le Nevada et se fait engager dans des mines où il commence progressivement un processus de robotisation du travail. Les ouvriers humains finissent par manifester contre la suppression de leurs emplois mais Targan tente alors un soulèvement des robots. Quand il est vaincu par le fils du patron de la mine (les comics américains ont quand même plus tendance que nos BD à prendre un héros qui est du côté des patrons), on découvre que ce mystérieux Targan était en fait un robot venu du XXIVe siècle dans une machine à voyager dans le Temps. Oui, ce Terminator n'avait rien trouvé de mieux dans son projet anti-humain que d'infiltrer d'abord une mine perdue dans le Névada...

Space Detective #4 (juillet 1952)

Space Ship of the Dead (dessins de Gene Fawcette)
L'Homme-Bête est un tueur en série au visage de Troll simiesque qui assassine uniquement des personnes belles pour les voler (mais il simule en partie sa folie). Il s'évade de son asile et tente d'assassiner Dot avec un parfum de Ganymède. Le Vengeur et Teena vont vers le Star Queen (j'ai l'impression qu'il n'y a que deux vaisseaux dans tout ce système solaire...) qui doit justement apporter sur Venus une cargaison précieuse de parfums rares de Ganymède (qui valent des millions de "décimars", monnaie aussi utilisée dans une histoire de Strange Worlds #9 en novembre 1952, dommage que les noms des scénaristes ne soient pas connus). Les agents de l'Homme-Bête utilisent un procédé qui les transforment en Squelettes translucides (sans qu'on comprenne bien l'intérêt en dehors du graphisme). Le Vengeur sauve la cargaison contre l'Homme-Bête et son associée, Vola la Vulcanienne (oui, dans le système solaire de Space Detective, cette planète hypothétique du XIXe siècle entre le Soleil et Mercure existe vraiment).

Attack of the Wasp Women
Fay, une des petites Elfes  des Fleurs de Ganymède (qui a l'air de ne pas faire plus que 60cm ?), appelle le Vengeur à l'aide contre les assauts des Femmes-Guêpes qui leur volent les essences des Fleurs. Elles travaillent bien sûr pour l'Homme-Bête et Vola de Vulcain. Mmmh... un Troll qui fait travailler des femmes-guêpes contre des Pixies ou des Elfes. On est vraiment sur Glorantha.


Flame Women of Vulcan
Des Femmes de Flammes des profondeurs attaquent les mines de thorium de Vulcain (le principal fuel du système solaire). Munies d'un rayon de lumière noire pour se rendre invisibles, le Vengeur et Teena enquêtent dans la Mine. Les Femmes de Flammes sont manipulées par Vola qui utilise un trucage pour se faire passer pour l'une d'elles. L'affaire se termine mal pour les deux criminels qui brulent dans une explosion.

Cargo from Mars (art : Gerald McCann)
George La Grange, agent du service d'Immigration terrien, enquête sur un réseau de passeurs criminels qui fait venir sur Terre par une station du Pôle nord des fugitifs humains de Mars mais aussi des sauvages clandestins indigènes des Grottes Brunes de Mars. Il n'est jamais expliqué clairement pourquoi ce contrôle de l'immigration martienne est si important et l'histoire est particulièrement bizarre (comme le fait que les agents de ce réseau n'ont rien trouvé comme signe d'identification que de graver des signes dans le bras).

3 commentaires:

  1. Faut que je lise ces comics gloranthiens :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça n'a rien à voir avec le corps du billet, mais en parlant de comics gloranthiens, as tu lu The Path of the Damned ?

      Supprimer
    2. Je l'ai acheté mais je ne sais pas pourquoi je ne suis pas rentré dedans. Peut-être que le dessin m'a un peu rebuté.

      Les Espagnols ont d'ailleurs aussi donné un roman non-officiel en castillan qui est clairement sur Glorantha, La Alianza de los Tres Soles mais je ne sais pas non plus ce qu'il vaut (et si Issaries a protesté contre l'utilisation non-autorisée, si je me souviens bien).

      Supprimer