mardi 19 mai 2015

Superclique gratuit


Supergänget est un jeu de rôle de superhéros suédois de 2007 par Tobias Radesäter (Supercrew dans la version anglaise, Superclique dans la version française traduite par Udo Femi chez La Boite à Heuhh et distribuée gratuitement, en seulement 36 pages).

Une des originalités de ce jeu narrativisto-humoristique est que la totalité des règles était présentée sous forme de comics, dessinés par l'auteur et qu'une des conventions (comme dans Villains & Vigilantes) est que les joueurs y interprètent des versions alternatives d'eux-mêmes, y compris sur le fait que les personnages sont aussi des joueurs de jeux de rôle (on se demande jusqu'où pourrait aller la mise en abyme).

Voilà le résumé de toutes ces règles :

On a 3 capacités. On les tire avec un dé :

1 Attribut (l'équivalent d'une caractéristique surhumaine)
2 Superpouvoir
3 Attaque
4 Equipement
5 Contrôle (d'un élément, d'une substance)
6 Super-Compétence

Chacune des 3 capacité reçoit soit 1 d6 (capacité la plus faible), soit 2 dés, soit 3 dés (la plus forte).

Le perso a aussi 3 "techniques", des effets spéciaux, qu'il peut utiliser pour améliorer l'usage de ses capacités. La technique peut soit (1) relancer ses dés ; soit (2) changer un résultat en un 5 ; soit (3) changer un résultat en un Effet 2. Chacun de ses effets ne peut s'employer qu'une fois par aventure.

Système : on lance Nd6 selon la Capacité (et on peut appliquer une technique). Chaque résultat > 3 est un "Effet" et tout Effet > 0 est un succès. Chaque 6 autorise une relance en plus (où le 6 initial compte toujours comme un Effet bien sûr). Une fois par aventure, un Héros qui a créé une "anecdote" passée de l'équipe a droit à un dé de bonus. Un Héros peut aussi soutenir un Effet d'un autre en utilisant sa Capacité.

A chaque utilisation de la Capacité à 1 dé, on gagne 1 point de Héros. A chaque utilisation de la Capacité à 3 dés, on perd 1 point de Héros (il faut donc aussi utiliser sa capacité faible pour pouvoir utiliser sa capacité la plus forte).

Dans un combat, l'attaque est simultanée et l'Effet le plus haut donne le succès et l'initiative. Si on veut attaquer, on n'a droit qu'à une Défense Réflexe (1 dé). Si on renonce à son attaque à ce tour, on a droit alors d'utiliser une de ses Capacités comme Défense totale. On soustrait l'Effet de la Défense de l'Effet de l'Attaque et le résultat est les dégâts.

Un Héros a 3 points de Vigueur et les dégâts sont soustraits de sa Vigueur, mais les dégâts ne sont que temporaires et on récupère ses points de Vigueur à la fin.

Exemple de personnage (converti d'un de mes vieux PJ de Superworld) :

Dark Warp
Contrôle du Warp dimensionnel 3 dés*
[* mais centré sur son corps]
Corps intangible 2 dés
Vol 1 dé

Techniques
Crier "Let's do the Warp Again" (relance)
Seuls ses yeux brillent dans le Warp (dé à 5)
Une Singularité apparaît dans le Warp (Effet 2)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire