dimanche 31 janvier 2016

Archives du monde de Holobar ?



  • Holobar était un monde fictif que plusieurs campagnes (d'AD&D mais aussi de Basic System) se partageaient en France et en Italie à la fin du siècle dernier. Il n'en reste pourtant déjà presque plus rien sur Internet actuellement (si je ne manque pas de "Google-fu"), à part par exemple cette page oubliée, copie d'une page obsolète. Pourtant, les parutions avaient l'air nombreuses, Holobar avait même son fanzine. (Je l'ai retrouvé sur un autre de mes vieux sites, lui aussi détruit - l'Internet est un champ de ruines et de fantômes)

    Je ne me souviens de rien si ce n'est qu'il y avait sur Holobar un équivalent de Carthage et de la Rome antique (je crois que la campagne par email de Gianni en Atrilia était liée à cela, non ?).

  • Lucifer & Jésus
    Un autre détail de la religion d'Holobar (si je me souviens bien), venu des systèmes d'Alignements d'AD&D était que dans cet univers, l'équivalent de Yahvé (Loyal-Neutre) avait eu deux fils, le Pseudo-Jésus (Loyal-Bon) et le Pseudo-Satan (Loyal-Mauvais) mais qu'ils luttaient tous contre les anciennes Divinités de la Nature (toutes chaotiques, des Démons aux créatures chtoniennes et faériques - le Chaos était du coup lié à l'élément "terre" dans cette cosmogonie opposant la Nature et la Loi). D'autres mondes AD&D ont dû faire le même dogme comme c'est un effet direct de la cosmologie des 9 Alignements.

    C'était une intégration plausible du mythe monothéiste (version plus "manichéenne" voire "zoroastriste" si Ahriman et Ormuzd sont les enfants de Zurvan) dans le schéma moorcockien, à la fois facile à comprendre et quand même assez différente de la cosmogonie habituelle.

    Par ailleurs, le culte des Mormons (qui est sur certains points assez hétérodoxe par rapport aux autres mouvements chrétiens) a le même mythe que Lucifer serait le "petit-frère" corrompu de Jéhovah-Jésus (contrairement aux Gnostiques qui opposent d'habitude (1) le Dieu transcendant, (2) le Jéhovah subalterne de l'Ancien Testament et (3) Jésus, les Mormons opposent (1) Elohim-le-Père-Céleste, (2) son épouse céleste, qui n'est pas la Marie terrestre, et (3) Jéhovah-Jésus leur fils).
  • 4 commentaires:

    1. Comme on dit, ça ne nous rajeunit pas :-)

      Holobar était un monde très vaste et très complexe, d'une étendue presque gloranthienne dans l'imagination fertile de son auteur. Il servait de "monde partagé" à plusieurs MJ à Paris et dans les Marches (en Italie), avec une rencontre annuelle pour partager nos expériences et des newsletters manuscrites régulières, bien plus riches que le fanzine.

      J'ai effectivement maîtrisé un campagne pbem dans la partie sud-est du monde, en Atrilia.

      Malheureusement tout s'est arrêté lorsque nous sommes devenus papas. Plus tard, mes amis ont repris à jouer avec D&D 3e dans un nouveau monde partagé ; moi à ce moment-là j'étais à fond dans le BRP et Glorantha.

      J'ai récupéré toutes les archives (manuscrites !) du monde de Holobar. Si je gagne au loto, j'embaucherai des stagiaires pour les saisir ; je pense que ça ferait un excellent cadre de jeu Old School.

      RépondreSupprimer
    2. Aaaah, souvenirs. souvenirs. Quelle surprise de voir mentionner Holobar sur un blog du XXIe s.
      Hampa, Atrillia, la Chtone, Rama... Et il y avait aussi la "campagne politique", où chacun jouait un personnage important du monde, certains étant d'ailleurs des anciens PJ. L'équipe de joueurs était assez étoffée. Du coup son histoire s'écrivait au fur et à mesure comme dans la vraie vie, ce qui donnait au background consistance et cohérence. Et pas forcément Old School. J'ai aussi encore ce qui concernait Hampa.

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Il faut un nouveau site web d'archives !

        Oui, la Chtone, c'était le concept du lien entre Nature et Chaos dans Holobar. On associe parfois la Nature à la Loi ("Loi physique") mais j'aime bien l'idée que la Nature soit au contraire une prolifération opposée à l'ordre et à la Loi (morale).

        Supprimer
      2. Comme tu l'as indiqué, la vie religieuse tournait autour d'une lutte triangulaire LG-LE-CN (pour reprendre des termes tirés d'AD&D qui était le système sous-jacent, sauf pour la campagne politique mentionnée par Olivier qui elle utilisait des ressources et résolvait les conflits via des parties de wargame).

        Une autre particularité était le fait que le monde était davantage antique-fantastique que médiéval-fantastique, sauf pour l'opposition à la Chthone qui rappelait plutôt la lutte entre Catholiques et Protestants au sein du Saint-Empire, avec des nobles chevaleresques LG prétendument désintéressés s'opposant à des bourgeois chthoniens CN obsédés par l'argent.

        Supprimer