jeudi 7 octobre 2010

¡No pasarán!



Libé nous appelle dès sa couverture d'aujourd'hui à la révolte contre une censure odieuse et la fin de toute liberté de créer !

La mairie de Paris prive les mineurs de l'exposition du photographe et cinéaste.

Entendiez-vous ce murmure enflant de tous les enfants qui brûlaient de voir cette exposition ?

Une décision choquante, condamnée par l'artiste.
L'artiste en question aurait voulu que son expo soit interdite à tout le monde, qu'ils aient 18 ans ou pas.

Mais je peux aussi informer Libé d'autres actes choquants de concessions au fascisme de la municipalité prétendument de gauche.

La commune continue d'interdire au mineurs de voter aux élections municipales.

Oui, vous avez bien lu.

Des mineurs, même quand ils n'ont commis aucun détournement de fonds, sont privés de leurs droits civiques.

Et que fait Libé pendant ce temps-là ? Que font les intellectuels ? Que fait l'Europe ??

  • Par ailleurs, je crois qu'on devrait bien sûr autoriser Mme Penchard à voir cette exposition mais sans qu'elle ait besoin de rester au gouvernement.

  • Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire