samedi 5 décembre 2009

Comment s'aliéner une commission de recrutement



De nombreuses anecdotes d'entretiens d'embauche (et de débauche) d'enseignants de philosophie mais ma favorite est dans les commentaires :

In response to our local phenomenologist's question about Heidegger and the environment, [that guy] interspersed his answer with Hitler jokes and half a nazi salute.

sorry it couldn't work.


J'aime bien aussi la formule de MacIntyre sur le vrai but de l'enseignement de la philosophie, plus précis que la générique "corruption" :
"To unfit our students for the contemporary world ought in any case to be one of our educational aims."

2 commentaires:

  1. J'aime beaucoup la première même si elle n'est pas spécifique à la philosophie.
    the candidate asks, "What is your University's policy on intimate relations between faculty and graduate students?"

    J'ai un collègue stagiaire qui me disait récemment avoir songé à poser ce genre de question lors d'une formation à l'IUFM à titre de coup de provoc...
    Il a sagement décidé d'attendre d'être titularisé pour le faire...

    RépondreSupprimer
  2. Dans le contexte américain, c'est vraiment étrange comme hara kiri, comme si l'inconscient du candidat avait vraiment voulu le détruire (en ajoutant "Heu... relations consensuelles").

    J'aime bien aussi la très franche "De toute façon, je ne passe que des films pour les premières années et je ne prépare les cours que pour les années plus avancées". On croirait le discours qu'on entend parfois sur les Terminales STG.

    RépondreSupprimer