samedi 25 février 2017

The Misty Isles (1977)


Les Îles Brumeuses créées par Peter et Judy Kerestan (du studio "Wee Warriors", des Californiens) sont un des tout premiers univers jamais publiés pour D&D en 1977 à peu près à la même époque que les débuts des terres sauvages de la cité de l'hégémon invincible. Les Kerestan avaient publié auparavant dans le même cadre Palace of the Vampire Queen qui semble être le premier module indépendant de D&D en dehors de ceux des premiers fanzines et de Temple of the Frog. On raconte que Gary Gygax n'avait pas eu l'idée de publier des scénarios car il pensait que les Meneurs de jeu les feraient eux-mêmes et que c'est le succès de ce module et de ceux de Judges Guild qui lança l'industrie des suppléments.

Il s'agit d'un archipel de Neuf Îles et il n'y a curieusement pas de carte d'ensemble de l'archipel et des distances respectives, seulement les 9 cartes séparées.

La vraie originalité est que la civilisation y est centrée autour des Nains, pas des Humains et l'univers ne me semble pas si générique que cela, surtout quand on se rappelle que les auteurs n'avaient eu aucun modèle publié auparavant. En un sens, relativement au faible nombre de pages et à la date, je le trouve plus dépaysant qu'un supplément "insulaire" sept ans après comme Vog Mur.

(1) Gloire, l'île colonisée par des Nains exilés du continent, était le centre de tout l'archipel et la capitale de l'Empire des Nains; leur empire s'est écroulé dans la Guerre civile des Deux Princesses* et les clans n'ont plus d'unité sauf sur l'autre île de Baylor. Ces nobliaux nains ont du mal à résister aux incursions des Orcs de Mor Toc et l'ile est couverte de ruines abandonnées des anciens forgerons comme  le légendaire"Charles Cotte-de-mailles" (Chainmail Charlie).

*c'est probablement une coïncidence mais dans The Pastel City de M. John Harrison (1971, premier volume du cycle de Viriconium), la grand Cité crépusculaire entre en décadence avec la guerre des Deux Reines et Viriconium est pleine de reliques d'une technologie oubliée du Désert de rouille, comme les nains de Gloire utilisent des armes futuristes volées sur l'Île Inhumaine (infra). J'aimerais bien penser que le premier univers de D&D a été en fait fondé sur du Harrison (avec un peu de Lovecraft) et pas seulement sur Tolkien, Howard et Leiber.

(2) Baylor est devenu à présent le vrai centre de la civilisation naine depuis la chute de "Gloire", et il y règne un monarque unique, Arman. C'est aussi le repaire de la sinistre Reine Vampire. Arman doit faire face non seulement à ses vassaux mais aux manoeuvres des autres îles comme les Hiérophantes ou les Orcs de Mor Toc. Dans le scénario The Palace of the Vampire Queen, sa fille était enlevée par la Reine des Vampires.



(3) l'Île des Sorciers était naguère un lieu d'études mais elle est aussi en guerre entre deux factions de magiciens, celle de Sung le Sage et celle de Shana. On dit de Shana qu'elle est la plus belle des mortels (malgré son grand âge) et qu'elle a détrôné une ancienne Liche. Sa Cité du Portail ouvre vers les Enfers et conduirait aussi vers l'île des Hiérophantes et son "Ban des Fay".

(4) l'Île inhumaine est peuplée d'êtres inconnus qui semblent divins et qui interdisent tout intrus avec des reliques mystérieuses; des voleurs des autres îles tentent pourtant d'aller leur voler leurs armes étranges (certains nains de Gloire y seraient même arrivés une fois et possèderaient des "armes à feu"). Le supplément ne la décrit pas du tout, mais il est clair que ce sont des extraterrestres de science fiction (de même que Judges Guild ou Blackmoor mélangeront SF et fantasy).

(5) l'Île de la Beauté est peuplée de créatures végétales intelligentes et maléfiques venues d'un autre monde, qui peuvent changer de forme. Leur but est de détruire toute vie animale et même tout l'écosystème et de conquérir tout l'archipel des Îles Brumeuses pour leur espèce extraterrestre. Certains Druides sont sous leur contrôle alors que les végétaux sont en train de dévaster leur île pour tout replanter.

(6) l'Île de Celle qui porte la Pierre est gouvernée par une magicienne imprévisible et cruelle qu'on dit plus puissante encore que toutes les factions de l'île des Sorciers. Celle qui porte la Pierre communique avec les dieux et son île serait pleine de statues vivantes.

(7) l'Île de la Cité rouge (ou île des "Profanateurs") est un repaire de brigands et pirates; ils tentent une alliance avec les Orcs de Mor Toc mais aussi avec le Grand Prêtre Kthong.

(8) l'Île des Hiérophantes contient des hiérarchies sacerdotales de dieux opposés (aucun de ces dieux n'est nommé dans le supplément) et le siège du grand Oracle des dieux, qui semble unanimement respecté. L'île connaissait jusqu'à peu la paix, mais Kthong Grand Prêtre des Anciens Dieux, qui vient d'accéder au pouvoir dans la cité du "Ban des Fées" (Ban de Fay), a mis fin à cet irénisme œcuménique. D'autres factions de prêtres tentent d'entraîner le roi Arman de Baylor pour venir les aider contre lui. L'île des Prêtres aurait, comme la Cité du Portail dans l'île des Sorciers, une porte vers les Enfers. Un groupe d'Orcs pacifistes a été converti par la cité des prêtres de Yir.

(9) Mor Toc : l'île est gouvernée par les orcs et est l'ennemie du royaume de Baylor. Celle qui porte la Pierre aurait fui cette île quand les Orcs furent chassés de Baylor et Gloire. Mor Toc est le nom du seigneur et héros des Orcs, qui prépare une invasion de tout l'archipel en s'alliant avec des bandits de la Cité Rouge et certains traîtres parmi les Nains. Mais le chef orc a aussi découvert le danger que représentent les plantes polymorphes de l'île de la Beauté.

Une hypothèse est que certaines îles correspondent simplement à une des classes de D&D (Magiciens, Prêtres, Voleurs et dans une certaine mesure Druides). Il y a eu une nouvelle édition en 1999 (chez Pacesetter) qui aurait amélioré les cartes mais j'ignore si on y trouve la position respective des neuf îles (j'en doute car cela semble être une quasi-réimpression à l'identique).

L'archipel ne fut jamais développé et la quantité de détails était bien sûr inférieure à ce que Judges Guild fit très vite avec son monde des Wilderness of High Fantasy

Aucun commentaire: