dimanche 29 juillet 2012

Bruit de fond



D'après cette étude statistique comparative (sur cette base de données ouverte d'un million de musiques), la musique populaire occidentale décline en variété de timbres et depuis 50 ans et n'augmente que dans le volume (loudness). Ou comme le dit Kevin Drum, la musique devient globalement de plus en plus ennuyeuse et homogénéisée. Voir aussi la discussion sur MetaFilter. Cette vidéo explique la lutte sur le son, la compression et le volume.

1 commentaire:

MB a dit…

Stéphane Ménia a signalé un article qui semblait, sur une période plus courte, moins pessimiste mais qui laissait quand même entendre que les années soixante étaient un âge d’or insurpassable.