dimanche 12 janvier 2014

Réduction du temps de travail pour les parents ?



Le nouveau gouvernement de Merkel (Merkel III) depuis décembre est une coalition CDU-SPD (Rouge & Noir) qui a réparti les postes ainsi :
la Droite a la Chancelière, l'Intérieur, les Finances, l'Agriculture, la Défense, la Santé, les Transports, l'Education, la Gauche a l'Economie & l'Energie, les Affaires étrangères, la Justice, Affaires sociales, la Famille et l'Environnement.
Manuela Schwesig (ci-contre) est la nouvelle Ministre de la Famille et des Personnes âgées au niveau fédéral. Elle est aussi une Vice-Présidente de la SPD et ancienne ministre régionale chargée des Affaires sociales dans le Land de Mecklembourg-Poméranie Occidentale (elle vient aussi de se faire baptiser à l'age adulte dans l'Eglise luthérienne, avec son fils et son mari). Sa proposition de réduire le temps de travail à 32 heures par semaine pour les familles ne convaincra peut-être pas la Chancelière et le reste des conservateurs au gouvernement mais la restriction à une politique familiale pourrait utiliser le contexte démographique spécifique allemand. La réduction forte du temps de travail pourrait alors remplacer des hausses des allocations familiales.

2 commentaires:

El Norton a dit…

Je ne lis pas du tout l'Allemand. Cela dit, ça m'intéresse vachement. Cette réduction se ferait dans quelles conditions ? Les deux parents pourraient en bénéficier ?

Phersv a dit…

Oui, cela s'appliquerait aux deux parents dans son discours mais je n'ai pas vu si elle pensait à un critère précis sur le nombre d'enfants par exemple.

Il commence à y avoir des mentions en français. C'est via le site de La Nouvelle Donne/Roosevelt (qui est pour la semaine des 32 heures) que j'en ai entendu parler.

Le porte-parole du gouvernement d'Angela Merkel a déjà commencé à dire que ce n'était qu'une "proposition ou contribution au débat de la Ministre fédérale de la famille", pas une idée de tout le gouvernement. Je ne crois donc pas que cela se concrétisera et le projet d'accord de la coalition Rouge-Noir parlait seulement, plus classiquement, d'une aide pour l'allocation parentale et pour le congé parental.