mercredi 8 décembre 2021

10 questions pour 10 jeux

 Je vais reprendre à Imaginos le jeu des questions mais sans faire un vrai calendrier de l'avent. 

1 Le premier jeu de rôle auquel vous avez joué : Basic D&D (mais c'est aussi avec Mega que j'ai dû être meneur de jeu pour la première fois). 

Le JdR avec votre règle de jeu détestée : La règle des langues d'alignement dans D&D ? La magie vancienne dans D&D ? 

Le JdR qu’on vous a le plus offert : Des dérivés de BRP. 

Le JdR dont le contexte ne vous reste pas en tête : Dans (le plutôt nul) Sovereign Stone, je confondais les noms de pays qui se ressemblaient alors qu'il n'y en avait pas tant que cela. 

5 Le JdR de vos vieux jours : Je reste toujours le plus à l'aise sur BRP mais je me vois plus maîtriser à quelque chose de plus freeform comme du Heroquest. 

6 Le JdR qui vous fait rigoler : Tous en jouant... En lisant... comme Imaginos, je ne crois pas avoir vraiment ri en lisant un jeu mais je crois me souvenir que j'avais apprécié quand même une ou deux blagues dans Murphy's World (1995). Je ne saurais pas dire lesquelles. Ah, et il y avait cet exemple de partie parodique très bien écrit dans un jeu (un d20 comme 13th Age ? ou peut-être Dying Earth ?) où une PJ appelle à dépasser les conventions et à s'allier avec les gobelins opprimés avant de finalement les tuer et leur prendre leur trésor. Je ne sais plus ou c'était. 

7 Le JdR qui vous a fait détester un genre : Le fait que Cyberpunk avait encore des classes et niveaux dans la première édition m'avait fait fuir sans jamais acheter une seule édition (alors que les versions ultérieures FUZION (mélange d'Interlock et de HERO) devaient être plus proches de mes goût). Mais le genre ne m'attirait déjà pas tellement (même si j'ai plutôt essayé Shadowrun). 

8 Le JdR que vous avez fini par détester : Call of Cthulhu, pas pour son système mais parce que je trouve que le Mythe de Lovecraft a trop saturé les jeux de rôle. Bien sûr je cache ce noir secret parce que je ne veux pas me faire haïr de tous mes amis rôlistes. 

Le JdR que vous préférez à ses dérivés : Champions, plus adapté à son genre que les tentatives d'en faire plusieurs jeux génériques ensuite. 

10 Le JdR que vous n’auriez pas aimé écrire : N'importe quel jeu de sf parce que je ne pourrai jamais faire des listes d'équipement. Ou les tableaux de compétences dans Légendes qui me font encore des cauchemars 37 ans après. 

2 commentaires:

賈尼 a dit…

Le JdR que vous avez fini par détester : Call of Cthulhu, pas pour son système mais parce que je trouve que le Mythe de Lovecraft a trop saturé les jeux de rôle. Bien sûr je cache ce noir secret parce que je ne veux pas me faire haïr de tous mes amis rôlistes.

En réalité tu ne dois pas être le seul dans ce cas. Mon fantasme (car c'en est un, je ne suis que joueur à l'AdC et presque jamais gardien [à la rigueur pour des one shots]) ce serait de mener une campagne à l'AdC où les joueurs s'attendraient à être confrontés aux créatures du mythe mais dans laquelle en réalité ils n'affronteraient que des adversaires humains.

Phersv a dit…

Oui, il y avait par exemple Coming Full Circle qui jouait sur ce piège.

CoC a des scénarios magnifiques et a révolutionné le jeu de rôle. Et même si je n'aime pas l'Horreur en général, je comprends l'importance que l'atmosphère a joué pour faire évoluer le jeu. Mais je n'en peux plus des Grands Anciens avec des noms qui sont des déformations de noms vaguement "orientaux", égyptiens ou mésopotamiens, des sacrifices pour ouvrir des portes d'invocation, des cultes de dingues.