mercredi 8 février 2012

Miscellanées



  • Ce documentaire de la BBC de 1969 sur la notion de "Civilisation" a sans doute mal vieilli. Il veut défendre la vision si britannique que la Civilisation peut certes être un concept trop vague mais qu'une chose est sûre, c'est quand on l'a perdu (en gros, dans le documentaire, on l'a perdu pendant un temps de Boèce à Alcuin, ou d'Alaric à Charlemagne, dans les Âges Sombres jusqu'à ce que la flamme précaire soit ravivée lors des diverses Renaissances à répétition). Le mythe britannique est que bien entendu, ce furent notamment eux, les îles des franges occidentales, qui gardèrent la flamme au moment où le continent s'écroulait. Cela en ferait des héritiers légitimes de l'Empire romain et donc de l'Idée même de Civilisation (et la gallophobie britannique s'alimente en partie de cette concurrence de Londres et Paris depuis quatre siècles sur les discours de la nouvelle Rome). L'esthète conservateur Lord Kenneth Clark (qui parle atterré juste après les Evénements de 1968) y définit la civilisation par une curieuse genèse émotive, peut-être humienne, comme ce qui lutte en nous contre divers mouvements de dissolution, contre la crainte et contre l'ennui, la crainte primitive devant la sauvagerie et l'ennui sophistiqué d'une nouvelle barbarie. Mais où ai-je entendu parler de ce terme de "civilisation", je ne sais plus.

  • Marie-Luce Penchard, Ministre de l'Outre-Mer, déclare dans un communiqué qu'elle a eu honte du "point Godwin" de Serge Letchimy "en tant qu'ultramarine". Non, elle n'a pas le lien dans ce communiqué, ce serait hors-sujet.

    En plus, chacun sait qu'elle considérait son poste ministérielle comme un moyen d'avantager la Guadeloupe par rapport aux autres territoires de l'Outre-Mer (même si la Guadeloupe n'a pas été dupe et qu'elle n'y a été soutenu que par un septième des électeurs), donc elle ne peut pas approuver un Martiniquais !

    Par ailleurs, je pense que Madame Penchard ne devra plus rester très longtemps au gouvernement.

  • 3 commentaires:

    1. ML Penchard est ton Delenda Cartago! ;D
      ...mais est-elle la pire? On a quand même une belle brochette de ministres bien frappés. :/

      Pour en revenir à Raffarin, dit que Guéant ferait un "mauvais ethnologue". - je ne vois pas le rapport avec ethnologie; quelques cours du soir en Histoire des Civilisations devraient suffire à Guéant. Et puis quelques séjours à l'étranger. Tiens, par exemple pourquoi la criminalité est-elle aussi faible au Japon? Peut-être parce qu'il y a un poste de police par bloc de maisons, et que ce policier de proximité est "au service" des habitants et donc très bien vu?

      RépondreSupprimer
    2. Heu, se méfier des "parce que"… Ne serait-ce pas aussi parce que le genre de trafics ou d'activités illicites dont s'occupent les yakuza, s'accommodent tout à fait de la présence d'un gentil policier de proximité (car très discrêtes, ou bien sises ailleurs que près des "blocs de maisons")? Est-ce que l'homogénéité sociale & culturelle du riche & fort policé japon ne va pas dans le sens d'un contrôle social spontané, à l'échelle des quartiers? Alors qu'une toute autre homogénéité sociale dans nos pauvres "cités" ou "quartiers" débouche, semble-t-il, sur un tout autre mode de rapport à l'illicite. Je vous invite à essayer de loger un flic de proximité à la base de chaque tour, de celles dont les "gardiens"/concierges partent les uns après les autres - juste pour voir combien de temps il tiendra. Même "au service des habitants", pas sur qu'il soit très populaire…

      RépondreSupprimer
    3. > Rappar
      Oui, ce que Penchard avait dit est un peu un détail et ne méritait pas mon leitmotiv de cette époque.

      Mais elle m'amuse toujours car elle est aussi assez symbolique de la faiblesse de ce gouvernement. Il est évident qu'elle aurait dû être virée pour de tels propos dans n'importe quelle démocratie moderne (et elle avait fait 14% aux régionales), mais à l'époque, ils n'ont pas osé, ils n'avaient pas de solution de rechange, et surtout ils ne voulaient jamais reconnaître leurs erreurs (c'est pourquoi Woerth ou MAM refusaient de démissionner et d'assumer leurs responsabilités).

      Le truc sur l'ethnologie, je pense que c'est vraiment Raffarin voulant montrer qu'il a appris seulement assez de relativisme pour justifier sa politique pro-chinoise.

      > Thierry C.
      L'ethnologie comparative est un exercice difficile.

      Je me souviens d'avoir entendu beaucoup de Français me dire que les femmes japonaises étaient nettement moins employées que les Françaises, mais j'ai été surpris de voir que les statistiques semblent dire le contraire (les chiffres sont à peu près semblables).

      RépondreSupprimer