vendredi 31 octobre 2008

Les Sénatoriales du 4 novembre




Pour changer un peu des Présidentielles, parlons des autres élections qui auront lieu le même jour : la Chambre des Représentants, certains Gouverneurs, des référendums et Sénat. Commençons par le Sénat.

Le Sénat américain est composé de 100 Sénateurs, 2 par Etat quelle que soit sa taille. Il y a actuellement une très mince majorité démocrate de 51 contre 49 (et encore, c'est en comptant l'Indépendant Joe Lieberman, qui se rapproche beaucoup des Républicains en politique étrangère et soutient activement McCain).

Le Sénat est élu par tiers tous les deux ans. En 2008, il s'agit donc de 33 Sénateurs élus en 2002, + deux sièges de plus au Wyoming et au Mississippi, à cause d'un décès et de la démission de Trent Lott (ce qui fait que les deux Sénateurs sont renouvelés en même temps pour ces deux Etats).

Sur ces 35 sièges, 23 sont Républicains, 12 Démocrates. Les Démocrates doivent donc atteindre au moins 21 victoires (en comptant leurs 12 postes) sur ces 35 pour espérer atteindre la supermajorité de 60 qui leur permettrait de gouverner sans craindre le blocage parlementaire des Républicains.

Ces 33 Etats (35 Sénateurs) sont : Alabama, Alaska, Arkansas, Colorado, Delaware, Georgia, Idaho, Illinois, Iowa, Kansas, Kentucky, Louisiana, Maine, Massachusetts, Michigan, Minnesota, Mississippi (2), Montana, Nebraska, New Hampshire, New Jersey, New Mexico, North Carolina, Oklahoma, Oregon, Rhode Island, South Carolina, South Dakota, Tennessee, Texas, Virginia, West Virginia et Wyoming (2).

Parmi ces 35 sièges, les Démocrates n'ont quasiment aucun espoir de gagner : Alabama, Idaho, Kansas, Maine, les deux sièges du Mississippi, South Carolina, Tennessee, Texas et les deux sièges du Wyoming.

Ils peuvent espérer gagner : l'Alaska, le Colorado, la Géorgie (??), New Hampshire, le Nouveau Mexique, Minnesota, North Carolina, Oregon, la Virginie.

Il leur faudrait toutes ces 9 conquêtes pour atteindre le Graal des 60 sièges (en supposant, ce qui semble probable, qu'ils ne perdent pas la Louisiane dont la Sénatrice Marie Landrieu fut critiquée après Katrina). C'est très douteux en Géorgie et difficile au Minnesota (où le jeu se complique à cause d'un fort troisième candidat) et en Caroline du Nord. Ils devraient donc rater ce seuil des 60.

Essayons de simplifier en "personnalisant" plus ces neuf sièges républicains "gagnables".

  • L'Alaska est un cas amusant puisque c'est l'Etat de Sarah Palin et qu'il est fortement républicain. Mais le Sénateur sortant Ted Stevens vient d'être condamné pour corruption (il avait reçu environ 250,000 dollars en cadeaux d'une compagnie pétrolière). Son challenger, le maire d'Anchorage Mark Begich a donc ses chances, mais les Alaskiens ont l'air d'être très indulgents envers leur vieux Sénateur corrompu. Pourtant, même McCain a appelé Stevens à démissionner et il serait sans doute contraint de le faire même s'il gagnait.

  • Le Colorado : Le Sénateur républicain sortant ne se représente pas, ce qui donne sa chance au démocrate Mark Udall (voir plus bas, New Mexico).

  • La Géorgie oppose le sortant Saxby Chambliss, proche de Newt Gingrich, élu pour la première fois en 2002 après une campagne haineuse où il avait accusé le sortant Max Cleland, héros de la Guerre du Vietnam, d'être un traître allié à Ben Laden... Le démocrate Jim Martin est donné battu, mais de peu. Il se peut aussi qu'il y ait un second tour le 2 décembre d'après les lois de Géorgie, si Chambliss ne passe pas le seuil de 50%, ce qui pourrait rendre cette Sénatoriale isolée un enjeu national si les Démocrates sont à 59 sièges.

  • Le Minnesota a l'une des courses les plus pittoresques. Le Minnesota est un Etat plus "scandinave" qui a une tradition plus sociale-démocrate que le reste des USA et qui a pu élire le catcheur Jesse Ventura du Reform Party indépendant en 1998. Le sortant, le Républicain Norm Coleman a commencé comme un activiste gauchiste dans la Contre-Culture des années 70, puis au Parti Démocrate-Fermier-Travailliste (le nom local des Démocrates) avant de devenir un Républicain pro-life (mais quand même plus "modéré" que la plupart de ses collègues républicains). Il est aussi l'un des rares Sénateurs juifs avec Barbara Boxer, Ben Cardin, Russ Feingold, Dianne Feinstein, Herb Kohl, Frank Lautenberg, Carl Levin, Joe Lieberman, Bernie Sanders, Charles Schumer, Arlen Specter, Ron Wyden.
    Face à lui le brillant humoriste Al Franken, connu pour ses émissions radio et ses pamphlets contre Bush.
    Un troisième candidat, Dean Barkley, pourrait prendre jusqu'à 15%-20% des voix (alors que les deux candidats principaux sont à 36-42%). Barkley a commencé au Reform Party (celui de Ross Perot ou du catcheur Jesse Ventura). C'est ainsi qu'il fut nommé brièvement comme Sénateur intérimaire par le Gouverneur Ventura en 2002 après la mort accidentelle du Sénateur de gauche Paul Wellstone. Barkley se présente actuellement sous les couleurs du Parti de l'Indépendance du Minnesota. Ce groupe a rompu avec le défunt Reform Party, et il se dit en gros conservateur en économie mais libertarien sur les questions "sociétales". Je ne sais pas à qui il nuit le plus entre Norm Coleman et Al Franken.

  • Le New Hampshire pourrait voir l'ancienne Gouverneure, la démocrate Jeanne Shaheen battre le sortant, John Edward Sununu, fils de l'ancien Gouverneur (d'origine libanaise) John Henry Sununu, qui fut aussi le Chef du personnel de George Herbert Bush (41). Depuis la dernière campagne de 2002, on a prouvé en justice que les Républicains avaient utilisé des mauvais tours pour gêner la campagne de Shaheen (comme brouiller ses lignes téléphoniques le jour de l'élection). Le mari de Jeanne Shaheen, l'avocat Bill Shaheen s'occupait de la campagne d'Hillary et a dû démissionner après avoir déclaré qu'Obama était "inéligible".

  • Le Nouveau Mexique pourrait donner sa chance au candidat démocrate Tom Udall, qui se trouve être le cousin de Mark Udall, candidat lui aussi mais au Colorado. S'ils gagnent tous les deux, il y aurait un troisième membre de la famille, mais dans le bord opposé, le Sénateur sortant Mormon de l'Oregon Gordon Smith.

  • La Caroline du Nord a une des courses les plus violentes, entre deux femmes, la Républicaine sortante Elizabeth Dole (72 ans, femme de l'ancien Sénateur du Kansas Bob Dole, qui fut écrasé aux Présidentielles de 1996) et la Démocrate Kay Hagan, élue au niveau du Sénat de l'Etat. La campagne est devenue tellement compétitive que Dole a attaqué Hagan sur le terrain religieux, l'accusant d'être "athée" (alors que Hagan est l'une des dirigeantes de son église presbytérienne et donne des cours de catéchisme - je ne parle même pas du fait que si les USA étaient un pays sain d'esprit, la question de son athéisme ne devrait même pas se poser en politique).



    La réponse de Kaye Hagan sonne un peu puérile mais j'aime bien la chute (tu ne porteras pas de faux témoignage").



  • L'Oregon a le Républicain Mormon conservateur Gordon Smith, cousin de Mark Udall (Colorado) et Tom Udall (New Mexico). Cela doit donner des réunions familiales intéressantes. Peut-être que les Udalls sont la prochaine grande dynastie politique... Le Démocrate Jeff Merkley aurait une légère avance.

  • Enfin, la Virginie semble devoir basculer. Le Sénateur républicain John Warner prend sa retraite et le candidat démocrate, le Gouverneur Mark Warner (sans lien de famille avec le précédent) devrait gagner, de même qu'Obama a des chances de prendre les 13 Grands Electeurs de cet Etat sudiste.


  • Add.

    Un jeu à imprimer pour suivre les Swing States.

    Je propose de boire un verre aussi à chaque fois que CNN utilisera tous ces termes vides de la Guerrilla Culturelle républicaine comme "maverick", "Joe Six-Pack", etc.

    2 commentaires:

    Étienne a dit…

    "Peut-être que les Udalls sont la prochaine grande dynastie politique."

    "Peut-être" ? "Prochaine" ?

    Les Udall sont LA grande dynastie politique des Rocheuses depuis au bas mot 150 ans. Ils ont dans leurs rangs des représentants, des sénateurs, des juges à la cour suprême de l'Arizona...

    Voir : http://en.wikipedia.org/wiki/Udall_family

    Phersv a dit…

    Oui, je suis persuadé que Phersu en a déjà parlé une fois mais impossible de le retrouver en novembre 2004 (je ne pense pas que c'était pour celles de 2006 mais de toute façon mon message du 24/10/06 a été mangé par Free).