jeudi 30 avril 2009

A Virus by Any Other Name




  • Un ministre de la Santé israélien demande qu'on ne dise plus "Grippe porcine" pour ne pas choquer les juifs et les musulmans.




    Ce n'est pourtant pas comme si la Grippe mexicaine changeait en Porc.



    Ou alors il faut prendre du Moly, pas du tamiflu.

  • L'Egypte ordonne d'exécuter tous les 300 000 porcs du pays, malgré les protestations des Chrétiens Coptes, qui sont quasiment les seuls à les élever.

    One Islamic militant Web site carried comments Wednesday saying swine flu was God's revenge against "infidels."

    In Egypt, pigs are raised and consumed mainly by the Christian minority, which some estimates put at 10 percent of the population. Health Ministry spokesman Abdel-Rahman Shaheen estimated there are between 300,000-350,000 pigs in Egypt.


    Cela vise particulièrement comme porcs-émissaires les "zabbaleens".

  • Un médecin précise que qu'il ne faut plus dire que le virus A/H1N1 entre humains serait la "Grippe porcine", puisqu'on sait maintenant que c'est distinct. Il demande aussi "Grippe nord-américaine" au lieu de "Grippe Mexicaine" pour ne pas viser seulement le Mexique.

  • Par ailleurs, en anglais, pourquoi dit-on "swine flu" et pas "pig flu" ? "Swine" est le terme plus "zoologique", comme "porc" par rapport à "cochon" ?

  • Tlazolteotl était la Déesse du vice, de la pourriture, des épidémies, mais aussi (sans doute de manière propitiatoire) de la purification, des bains et des sages-femmes.

    Oh, et chacun sait que l'Eternel ton Dieu est en fait un Totem Porc-Palourde.

  • Ceci ne ferait probablement sourire personne et j'ai renoncé à en faire trois cases :

  • 2 commentaires:

    1. En comparant l'Oxford et le Merriam-Webster, il semblerait que swine soit tout simplement l'équivalent nord-américain de pig.

      Pig et swine vs swine et pig.

      RépondreSupprimer
    2. Effectivement.
      Et j'avais oublié le français "pork" pour la viande une fois qu'elle est cuite (comme l'opposition entre sheep dans le pré et mutton dans l'assiette).

      Pour la grippe aviaire, ils disaient d'abord "avian flu", mais comme le terme "avian" sonnait trop latin et obscur, ils ont traduit en "bird flu".

      RépondreSupprimer