lundi 20 avril 2009

Forclos



Pensez à ouvrir votre courrier et lire vos factures.

Je viens de me faire saisir mon compte en banque. La fin du mois va être longue, si j'avais su, j'aurais tiré plus de liquide avant ce week-end.

Parfois, ma propre stupidité irrationnelle me sidère.

(Le titre est un jeu de mot que je ne comprends pas moi-même entre le sens juridique, perdre un droit pour cause de délai dépassé, et le sens obscur que Lacan semble avoir donné à la "forclusion" selon laquelle le sujet psychotique aurait perdu l'accès à l'autorité symbolique, ce qui serait alors rejeté dans le réel ou dans l'imaginaire, chez Freud la Verwerfung, le rejet ou refus dans la dénégation)

5 commentaires:

Étienne a dit…

Tu as besoin d'aide ? N'hésite pas !

Phersv a dit…

Merci, non, c'est très sympa, je pense que dès la fin du mois, tout sera régularisé quand j'aurais reçu mon traitement et récupéré l'accès à mon compte.

ruinescirculaires a dit…

...ce qui serait alors rejeté...
A quoi renvoie le ce ?

Phersv a dit…

La phrase est mal construite en effet. Ce qui est forclos est le "signifiant" et donc ce "ce" serait la castration symbolique rejetée ensuite en possibilité de castration réelle (l'Homme au Loup disant qu'il a vraiment vu son doigt coupé).

Cependant, il y a (au moins) une erreur : le rejet se ferait chez le psychotique vers le Réel et non pas vers l'Imaginaire (si j'ai bien compris).

Fr. a dit…

Toi aussi tu es aux prises avec des agents administratifs qui te semblent sourds et (presque) muets ?

Si tu veux te réfugier dans un paradis fiscal avec des banques nationalisées, viens chez nous quand tu veux !