lundi 21 février 2011

[Semaine scandinave] La saga de Ketil le Saumon

La Ketils saga hœngs a été traduite aux éditions Anacharsis. C'est la première partie des Hrafnistumannasögur.

Ketil ("Chaudron") était le fils d'Hallbjörn ("Ours des rochers") le Demi-Tröll, fils d'Úlfr ("Loup") le Sauvage. Hallbjorn était un hersir (baron, en dessous d'un jarl) dans l'île de Hrafnista, au nord-ouest de la Norvège dans le Hålogaland. Quand il était enfant, Ketil avait la réputation d'être un idiot bon à "manger du charbon" du foyer, un "garçon juste bon pour souffler sur les cendres. Mais en grandissant, il montra sa force et sa vaillance après des épreuves passées par Hallbjörn. Il tua un brigand d'un coup de morue et revint même du Nord en disant qu'il avait tué à coups de hache un "poisson qui volait et marchait sur la terre". C'était en fait un dragon volant, au corps de Ver mais aux ailes de Dragon, et c'est pourquoi son père Hallbjörn le surnomma alors "Ketil hœng", Ketil le Saumon (ou "la Truite"), car il osait s'attaquer à de "gros poissons".

Quand Hrafnista manquait de poissons, Ketil partit naviguer jusqu'à des fjords plus lointains où on trouvrait des baleines et des phoques. Il y tua une famille de Géants cannibales, Surtr et Kaldrani.



L'année suivante, Ketil voyagea loin jusqu'au Finnmark. Une femme Tröll essaya d'arrêter son navire. Arrivé chez les Saami, Ketil le Saumon rencontra le mystérieux lapon Brúni, qui l'accueillit chez lui et donna même sa fille Hrafnhildr, qui était d'une taille gigantesque. Ketil s'unit à Hrafnhildr mais quand il repartit, Brúni l'avertit qu'il risquait de rencontrer Gusirr, le Roi des Sâmes en Finlande. Ketil affronta Gusirr à un combat à l'arc. Leurs deux premières flèches se rencontrèrent en plein vol mais et grâce à l'aide magique de Brúni, il réussit à vaincre le Roi des Sâmes de son troisième trait. Brúni devint le nouveau Roi de Finlande et donna comme cadeau à Ketil l'épée magique de Gusir, Dragvendil, et trois flèches magiques, Flaug (Vol), Hremsa (Manche) et Fifa (Trait).

Ketil rentra donc avec ces Dons de Brúni, mais aussi avec sa concubine, Hrafnhildr, chez lui à Hrafnista. Mais son père Hallbjörn le Demi-Tröll était mécontent de cette union avec ce qu'il considérait comme une Troll inhumaine. Hrafnhildr accoucha d'un enfant et elle le recouvrit d'une fourrure, ce fut Grímr à la Joue Velue, qui eut une partie de son visage toujours recouverte d'une fourrure qu'il ne pouvait pas couper avec le fer. Hrafnhildr, pour ne plus subir les attaques de Hallbjörn, décida de repartir mais dit qu'elle reviendrait dans trois hivers.

Mais pendant son absence, Hallbjörn persuada Ketil le Saumon à se marier légalement avec Sigríðr, fille de Bárðr. Il appela aussi sa fille de ce mariage avec Sigríðr Hrafnildr fille de Ketil. Quand Hrafnhildr (fille de Brúni) revint, elle fut offensée d'avoir été trahie et repartit chez son père en laissant Grímr.

Après la mort d'Hallbjörn, Ketil hérita de son domaine à Hrafnista. Ketil vint revoir Hrafnihildr Brúnadóttir chez son père et il défendit le jeune Grímr contre un Tröll en entonna un chant.

Ketil promit à sa fille Hrafnhildr qu'il ne la forcerait pas à épouser quelqu'un contre son gré. Quand des prétendants furent éconduits, Ketil dut les vaincre en duel singulier.
L'année suivante, quand il partit en expédition, il dut à nouveau combattre une grande Tröll qui se rendait au þing des Trölls, dirigé par "Skelgringr Roi des Trölls, Ófóti, Ófótansfirði et Þorgerður Hörgatröll".

Puis le viking Framarr, roi de Gestrekaland vint demander la main de Hrafnhildr. Framarr était un sacrificateur d'Óðinn sur son tertre d'Árhaug et Óðinn lui avait offert l'invulnérabilité à toutes les épées. Hrafnhildr refusa le mariage et Ketil dut répondre à nouveau d'un duel pour la main de sa fille.

Il partit donc vers le Gestrekaland qui "était alors vassale des Huns" et devint ami de Böðmóðr, le fils de Framarr, qui lui offrit l'hospitalité. Böðmóðr vint même le soutenir dans le duel contre son père. Un aigle descendit du ciel et déchira les vêtements de Framarr, ce qui était un mauvais présage. Ketil portait l'épée magique Dragvendil mais même ses coups ne pouvaient passer l'enchantement de Framarr, protégé d'Óðinn. Mais Ketil ne sacrifiait pas aux Dieux et ne se souciait que de sa propre vaillance et au troisième coup, Dragvendil perça enfin Framarr et le tua.

Böðmóðr, le fils de Framarr, demanda comme seul présent la main d'Hrafnhildr et celle-ci accepta d'épouser celui qui avait pris parti pour Ketil contre son père.

Ketil continua à régner sur Hrafnista, en Hålogaland et là s'arrête sa Saga.




  • Cette courte saga raconte l'histoire d'un Ketil le Saumon en Norvège mais la saga fut rédigée au Moyen-Âge en Islande. Il apparaît un second Ketil, lui aussi surnommé "le Saumon", mais en Islande, descendant de celui-ci, plusieurs générations après dans la Saga d'Egil, Ketil "Fils de Þorkel" et il participe à la colonisation de l'île.

    On remarque quelques répétitions dans la saga du Saumon. Il obtient l'aide de Brúni le Finlandais contre son cousin le Roi Gusirr mais il n'épouse pourtant pas la fille de Bruni Hrafnhildr (qui va être la mère de son héritier Grímr à la Joue Velue). Puis il obtient l'aide de Böðmóðr le Suédois contre son père le Roi Framarr et il cède alors la main de sa fille Hrafnhildr (II). On obtient la souveraineté et la Princesse par un meurtre rituel du père, mais toujours par un intermédiaire pour éviter le parricide.

    Les Finlandais dans les mythes scandinaves ne sont presque plus des humains, déjà magiciens et trolls. L'épée magique Dragvendill de Gusirr va réapparaître dans les Sagas ensuite. Il n'y a pas d'explication pour le fait qu'elle ait pu passer les défenses de Framarr. Les trois flèches magiques offertes par Brúni réapparaissent aussi dans toute la geste du cycle de Hrafnista.

  • Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire