dimanche 8 février 2009

L'ennemi dans le miroir



Forte hausse des suicides de soldats en Irak et en Afghanistan :


More soldiers will have killed themselves than died in combat last month. According to Pentagon statistics, there were 16 U.S. combat deaths in Afghanistan and Iraq in January.

"This is terrifying," an Army official said. "We do not know what is going on."


L'explication pourrait simplement être l'usure (il y aurait eu six fois plus de suicides qu'en janvier 2008).

Cela rappelle qu'Obama doit désengager les troupes d'Irak mais cela ne règlera pas le problème puisque (1) certains doivent vivre encore plus mal les derniers mois en Irak alors qu'ils sont encore plus conscients qu'ils ne devraient plus y être et que leur mission était fondée sur des buts controversés ; (2) le bourbier afghan sera de toute manière tout aussi dangereux.

De manière générale en dehors des contextes de guerre, dans la plupart des sociétés industrialisées, on a plus de probabilité d'être tué de sa propre main que de qui que ce soit d'autre. En France, le taux de suicide général est de 17.6 pour 100000 (26.4 pour la population masculine). Le taux d'homicide volontaire est autour de 1.6 pour 100000. Un Français aurait donc 16 fois plus de chance de se tuer que d'être assassiné.

3 commentaires:

Linca a dit…

Euuuh, 17,6/1,6 = 11, non ?

Phersv a dit…

Ah, la parenthèse comptait : un Français de sexe mâle : 26.4 / 1.6 = 16.5 !

Bon c'est vrai, je mélange à la louche : dans ce cas, il faudrait aussi savoir si le taux d'homicide sur la population masculine est supérieur aussi (ce qui doit être le cas j'imagine ?).

Frogman a dit…

Je croyais que le taux de suicide diminuait en temps de guerre, que c'était connu depuis Durkheim et que ç'avait été constamment confirmé depuis.

Visiblement non. On trouve des références à des contre-exemples sur le net. Ainsi cette page, http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=17590707, indique que "les taux de suicide aux Pays-Bas ont été élevés en 1940 et en 1945."

(Petit fait amusant, quand on tape "Durkheim" dans le champ de recherche de Google, le premier mot qu'il suggère, c'est "suicide")