mardi 26 février 2008

Indra



Une description du culte pour le jeu Bhāratavarṣa.



  • Noms
    Indra, Roi des Deva, est aussi souvent appelé Śakra (le Puissant) et Vāsava, chef des Huit Vasu (dieux de l'air et du feu). On l'appelle aussi Devendra (Indra des Deva), Vṛtrahan (tueur de Vṛtra) et Marutvat (Chef des Marut).

  • Capacités
    Courage, Tir à l'arc, Charriot, Combat, Commander.

  • Vertus
    Kshatra.

    Note : Les adorateurs d'Indra qui veulent l'émuler peuvent aussi avoir des vices de dépendance au Soma et des passions guidées par Kama.

  • Affinités

    Vajra (Appeler tempête, Eloigner nuées, Tir aiguisé, Pluie de projectiles, Lueur du ciel)
    Śakra (Héroïsme, Autorité, Augmenter la force, Lutter contre les Asura)

  • Secret
    Indrajala (le Filet d'Indra : la Magie)

  • Rites et représentations
    Indra porte la Tiare royale, et diverses armes comme le Vajra (la Foudre-Diamant), un disque, une hache, un angkuśa (crochet à éléphant), un arc, le lacet Indrajāla, l'arc-en-ciel Indrayudha, l'étendard Vaijayanta.

    Il est le Roi du Svarga (le Ciel), en haut du Mont Meru. Son palais Amarāvati est gardé par son éléphant Airāvata.

  • Aspects et avatars
    Indra, maître des Eclairs, est parfois identifié à Agni (le Feu).

    Selon certaines spéculations, il y aurait un Indra différent pour chaque ère du monde, comme il y a un Manu différent.

    A l'époque actuelle, le héros Arjuna, des Pandava, est un avatar d'Indra.

  • Véhicule
    Airāvata est un éléphant blanc à quatre défenses et sept trompes. Il serait le fils de la rivière sacrée Irāvatī (reliée aux nāga, une des descendantes de Kaśyapa et de Dakśa) et serait sorti du Barratage de l'Océan. Roi des éléphants et éléphant des nuages, il prend les eaux tombées sous la terre pour les remonter aux cieux. Un de ses fils aurait fourni la tête de Gaṇeśa. Il garde le palais d'Amarāvati dans le Svarga.
    Il a aussi un char nommé Jaitra (le Victorieux), conduit par l'aurige Mātali.

  • Adorateurs
    Le culte d'Indra est très répandu dans tout Bhāratavarṣa, mais il est surtout le dieu des Kṣatriya. Il est celui à qui on offre les sacrifices et qu'on invoque le plus, avec Agni et Soma. Cependant, son caractère intémpérant le rend inférieur à certains dieux plus purs comme Vishnu, et même certains avatars de Vishnu ont pu parfois humilier Indra.

    La cité d'Indraprastha, capitale des Pandava, a été consacrée à Indra.

  • Relations
    Son épouse est la Reine Indrāni, fille aux cent yeux du démon Puloman qu'Indra a tué. Il peut arriver à Indrāni d'être jalouse de son mari volage, qui se laisse souvent attirer par Kama l'Amour (il a parfois tendance aussi à abuser de Soma, ce qui a un effet ennivrant).

    Il a eu plusieurs enfants, Jayanta, Midhusa, Nilambara, Rbhus, Rsabha et Sitragupta.

    Indra est accompagné par les féroces Marut, dieux des tempêtes, chevaucheurs de cyclones. Ils seraient en grand nombre : 27 ou 49, voire 60. Les Marut seraient des fils de Rudra, mais une version dit qu'ils sont les fils de Dharma (Yama). Leur mère serait Diti ou Aditi, mère des Asura, et elle voulait donner naissance à un nouvel Indra mais Indra la foudroya et le foetus aurait été alors divisés dans la horde des Marut.

    Tvashtri lui forge ses Foudres, mais il lui en veut d'avoir foudroyé son fils le pieux ascète Trisiras, dont Indra redoutait la puissance.

    Indra est en relation d'antagonisme avec les Asura et il est souvent un guerrier luttant contre les démons. Indra est connu pour avoir vaincu l'Asura Vṛtra, dragon (Ahi) de la sécheresse qui gardait les eaux prisonnières. Il doit parfois faire appel aux dieux supérieurs comme Vishnu ou Brahma pour vaincre.

1 commentaire:

Arasmo a dit…

Entrée intéressante. J'espère que tu n'as pas abandonné le projet : il fait partie des JDRA les plus prometteurs que je connaisse!