samedi 15 septembre 2007

Le sport et le confort voyagent avec eux

Après deux jours de fiève inexpliquée et des siestes en pleine journée, je vais bien mieux et j'ai rarement autant apprécié un jour de repos sans rien à faire. Je dois enfin être dans la fameuse phase "maniaque" d'exaltation que sont censés avoir les bipolaires - parce que pour l'instant je ne connaissais que le pôle négatif.

Je me suis acheté il y a une heure un Router NetGear (44 euros) pour avoir mon propre réseau WiFi et c'était vraiment Plug & Play. Moi qui sais à peine réparer une ampoule, je crois que je n'avais jamais entrepris quelque chose d'aussi HiTech sans assistance. J'ai été convaincu de la nécessité de passer au WiFi quand ma collocatrice fan de rugby a utilisé mon ordinateur fixe pour consulter les résultats de la coupe et que mon rejet assez irrationnel du sport professionnel a ressurgi, même si cela ne prenait pas beaucoup de temps.

Elle joue décidément un rôle positif de déclencheur, en m'apprenant le Changement alors que ma tendance est toujours de m'habituer et m'installer durablement dans du Précaire inconfortable - comme ce fauteuil ordinateur tordu, qui m'a fait finalement très mal depuis trois ans et qui doit être la cause directe de mon hernie. Je n'ai plus besoin d'aller surfer au bureau dans mon ancienne école, ni d'aller y imprimer, et ma qualité de vie s'est d'un seul coup considérablement amélioré sans que je me rende compte à quel point j'avais besoin de cela. La prochaine étape serait sans doute que je m'efforce enfin d'appeler un plombier pour ma machine à laver.

Comme les médias nous fatiguent de manière excessive avec le présentateur de télé Martin, il est devenu de bon ton d'ironiser contre lui mais franchement, je le préférais à Drucker dans un genre proche. Il pouvait être un peu démago et fatigant, devait être mégalo et j'ai détesté certaines de ses émissions des années 80 mais (pour reprendre une vieille note qui a été détruite par 20six), je me souviens avec un certain plaisir des chansonniers des années 70 (même si ça passait en même temps que Wonder Woman, si je me souviens bien) et de sa tentative d'émission historique, les "chrononautes" ou je ne sais quoi.

Aucun commentaire: