samedi 27 septembre 2008

Vif-Carnetage dès potron minet




3h10 ooooh, tôt.

Obama porte un badge avec le drapeau américain alors que McCain est le Drapeau et n'en a donc pas besoin. Obama est nettement plus grand en taille mais McCain a été prisonnier au Vietnam.

CNN a mis en bas une sorte de cardiogramme qui doit être l'attention du public (Focus Groups: Républicains, Démocrates et indépendants) et on a l'impression que toute l'Amérique est mourante.

  • On commence par le Plan de Sauvetage.

    McCain évoque la Seconde Guerre mondiale pour rappeler des termes qui lui sont plus proches. Le traître Obama évoque à demi-mots une différence fiscale et dit qu'on doit aussi s'occuper des instituteurs, pas seulement de Wall Street.

    McCain dit qu'une des grandes différences entre eux est qu'Obama demande souvent des "earmarks". Obama répond qu'il ne les prend pas pour l'Illinois mais que McCain en prend beaucoup plus en baisse d'impôts pour ses amis riches.

    Obama a l'air un peu condescendant et didactique, comme s'il expliquait l'économie à un imbécille.

    3h18 McCain dit qu'il est le vrai Sheriff luttant contre la Corruption comme il l'a fait toute sa carrière. Les Keating 5 sont arrivés dans une planète parallèle.

    McCain dit que les charges des entreprises sont trop importantes par rapport à l'Irlande (35% contre 11%) alors qu'Obama est un agent des Farfadets qui voudrait que tous les patrons aillent mettre leur or derrière des arc-en-ciel.

    Obama explique que son Plan fiscal baisse les impôts pour 95% des contribuables et qu'il luttera contre les "loopholes". Tous ces chiffres donnent le tournis mais on voit bien que c'est du socialisme.

    3h28 Quels programmes allez-vous abandonner ?

    Obama énumère tout ce qu'il faut et parle de la conquête spatiale et des astronautes. Choix de priorités curieux.

    McCain dit qu'il a combattu les programmes trop coûteux qui créaient des emplois pour Boeing. Seattle va apprécier. Mais en dehors de Boeing, tout ce qui concerne la Défense est prioritaire.

    Obama dit qu'il faut investir dans l'Energie. Les Lobbyistes de Medicare coûteraient cher, 15 milliards. L'Irak coûte 10 milliards par mois.

    3h33 McCain dit qu'il est pour les gisements de pétrole, le nucléaire et moins d'argent pour les pays étrangers car cet argent va souvent vers des terroristes.

    3h37 McCain dit qu'il faut moins d'impôts et moins de dépenses sinon la Chine va racheter le pays. Il est le vrai candidat d'opposition à Bush.

    Obama a la mauvaise foi de rappeler que McCain a soutenu 90% des budgets de Bush.

    McCain dit qu'il n'a pas été "Miss Congeniality" avec le régime (il l'a déjà dit), que tout le monde sait que 10% d'opposition, c'est décisif et qu'il est là pour changer le régime et qu'il a maintenant une partenaire qui est une FRANC-TIREUR qui tue des Orignals. Il tient vraiment à rappeler sa VP de toute évidence (mais pourquoi le faire en disant qu'il n'a pas été Miss Congeniality, lui).

  • L'Irak

    3h43 Aaaah, on arrive au Surge en Irak. Le succès de Petraeus va devenir un des grands slogans des Républicains.

    McCain dit qu'Obama a mis longtemps à aller en Irak. Obama présente à son tour son VP, Joe Biden. Obama reconnaît aussi le succès de Petraeus mais que cela ne change rien au fiasco qui précède.

    3h47 Obama brouille tout avec des mots compliqués ("Ne confondons pas stratégie et tactique" : qui dans le public va le suivre ?).

    Oh, en passant, Thinkprogress a un bon LiveBloggage avec déjà des liens annotés ! Ils viennent de rappeler que les militaires en Irak donnent 6 fois plus à Obama qu'à McCain...

    McCain dit que si on avait écouté le Plan Obama, alors Ben Laden aurait gagné en Irak. Joli mélange des théâtres...

  • 3h50 Afghanistan
    Lehrer a un plan structuré, lui...

    Obama aussi dit qu'on ne peut séparer les deux parce qu'on perd en Afghanistan à cause de l'Irak. 4 fois de troupes en Irak qu'en Afghanistan. Il dit (trop vite) qu'Al Qaeda est plutôt en Afghanistan (je suis sûr qu'une majorité du public doit l'apprendre). Il évoque le problème de la frontière avec le Pakistan.

    McCain dit que cette frontière n'a jamais été conquise depuis Alexandre le Grand et qu'il y est allé. Pas la meilleure façon de rappeler son âge.

    Grâce à Petraeus à l'Etat-Major, le succès en Irak va se traduire en Afghanistan.

    3h56 Obama ironise sur le ton responsable de John, qui chantait "Bomb Bomb Bomb Iran".

    McCain dit que l'Etat pakistanais était un Failed State avant le coup d'Etat de notre allié Musharraf en 1999.

    Tiens, je croyais que les services secrets ISI de Bhutto, Sharif puis Musharraf soutenaient les Talibans !

    McCain dit qu'il tient le bracelet d'un soldat tué en Irak alors qu'on parle d'Afghanistan (le cardiogramme du public n'a pas l'air impressionné par ce pathos). Il dit qu'il ne veut pas perdre au Vietnam encore.

    4h La Guerre des Bracelets ! Obama en a un aussi d'une mère qui demande le retrait des troupes !

    McCain dit qu'Obama ne semble pas comprendre la connexion entre les deux Guerres.

  • 4h03 L'Iran

    McCain : L'Iran est une menace existentielle pour Israel et conduirait à un nouvel Holocauste. Les Palestiniens voudraient que leur pays soit vitrifié par des bombes nucléaires.

    McCain mentionne les alliés français et britanniques contre Israel.

    Il dit que l'Iran destabilise l'Irak et envoie des I.E.D.

    Obama prend un ton dur contre l'Iran mais veut des sanctions plus difficiles - oh, il vient de dire que la Russie n'est pas une démocratie, cette phrase le poursuivrait face à Poutine / Medvedev.

    McCain : Obama est prêt à négocier avec Ahmadinejad sans condition qui veut exterminer l'Etat d'Israel ! S'asseoir avec lui le légitimerait !

    McCain dit qu'il veut bien "s'asseoir" avec n'importe qui mais avec des conditions. Il évoque Nixon en Chine (ce qui semble aller contre sa thèse).

    4h11 Obama rappelle que Kissinger, un des conseillers de McCain (et un tuteur qui commence à éduquer Palin) est pour des discussions sans condition.

    4h12 Obama rappelle que McCain refuse même de voir Zapatero, un allié ! Jeu, set et match.

    McCain fait une jolie pirouette (Je ne fais pas encore mon calendrier des visites, je n'ai pas préparé encore mon sceau présidentiel, héhéhé).

    Discuter sans préconditions n'est pas seulement naïf, c'est dangereux ! Vous allez discuter avec Ahmadinejad qui veut détruire Israel !

    McCain nie que Kissinger a dit ce qu'il a dit. Il le sait, il le connaît depuis 35 ans ! Tant pis si Katie Couric vient de passer il y a 3 jours une interview de Kissinger qui dit "négociation sans précondition" !

  • 4h15 La Russie

    Obama soutient l'entrée des pays d'Europe de l'Est dans l'Otan. Mais il ne veut pas de posture de Guerr froide pour éviter le risque de prolifération nucléaire.

    McCain rappelle qu'il soutient la Géorgie et l'Ukraine dans l'Otan.

    Obama : sa politique, y compris en Russie, doit tenir en compte l'indépendance énergétique. J'ai dû manquer une transition.

    McCain : Drill, Baby, Drill.

  • 4h25 Y aura-t-il un nouveau 11 Septembre ?

    Obama : on a besoin d'une défense anti-missile et en même temps lutter contre Al Qaeda en Afghanistan et Pakistan.

    Obama dit qu'il reconnaît que McCain a identifié la torture comme un facteur négatif pour l'image du pays. Dommage que McCain n'ait pas conservé cette opposition jusqu'au bout.

    McCain : Le retrait d'Irak nous ferait perdre les gains de Petraeus.

    Obama : Vous ne vous concentrez que sur l'Irak, et oubliez Ben Laden. Tiens, oui, c'est vrai.

    4h34 McCain : Je suis plus expérimenté qu'Obama. Il a eu tort en Géorgie. Obama est aussi obstiné que Bush ! McCain est le vrai changement par rapport à Bush, il est plus flexible !

    WOW !

    Il fallait oser, l'impétueux néo-con McCain en plus "flexible" et Obama en trop "Bushien". Up is Down !

    4h35 Obama : Mon père est venu aux USA de l'étranger et de son temps on aimait plus l'Amérique. Heu, ça ne vient de nulle part, c'est une conclusion assez faible.

    McCain : Je vous ai dit que j'étais un Prisonnier de Guerre ? Oh. Mon. Dieu.


  • Bilan

    McCain est mauvais en économie et sur l'Afghanistan ou le Pakistan (il ne sait même pas prononcer le nom du nouveau Président, qu'il a appelé "Kirdari" heureusement qu'il n'a pas appelé Zardari Zapatero !). Mais il a su faire un peu de Name-dropping pour faire croire qu'il s'y connaît vraiment, il a repris plus de distance contre Bush (tout en nommant une version de Bush encore plus arriérée comme VP) et il a limité les dégats.

    Mais Obama n'arrive plus aussi bien à critiquer la politique pourtant désastreuse en Irak, il perd des points là-dessus, sauf pour dire qu'il faut réorienter sur l'Afghanistan.

    McCain garde une image "tough" qui plaira à son électeur. Il a été sur l'offensive contre Obama, qui a peut-être été trop conciliant (il n'aurait même pas dû être aussi intellectuellement généreux en disant que McCain avait lutté contre la torture puisque celui-ci a cédé à l'Administration Bush).

    Obama a montré que malgré son inexpérience il ne s'en laissait pas trop compter par McCain. Il a même su ironiser un peu sur les erreurs passées de McCain et il faudra voir si l'image de Maverick de McCain lui permettra de se distinguer de Bush auprès de l'électorat.

    Sullivan a un survol des opinions de Bloggers.

    J'aime bien l'opposition sur l'Irak selon Thers ("le plan de McCain est qu'il voudrait coucher avec Petraeus"). Mighty GodKing commente aussi les lignes du graphique de CNN.

    ADD. Oh, ces gens mentent sans vergogne. Kissinger, qui avait dit il y a 3 jours qu'il était pour des négociations sans préconditions avec l'Iran, dit à présent que si "son ami John McCain" dit que ce n'est pas sa position alors en fait ce n'était pas sa position. Riiiiight....

    11 commentaires:

    Tom Roud a dit…

    Un truc que je ne comprends pas trop : Obama appelle McCain Jim... euh ... Tom... euh en fait "John" alors que McCain l'appelle "senator Obama".
    J'ai bien aimé aussi le moment où McCain a dit à Obama qu'il était d'extrême-gauche.
    Sinon, j'ai pris de débat en retard mais :
    - n'était-on pas censé parler de politique étrangère ?
    - McCain me paraît super mal à l'aise

    Phersv a dit…

    La National Crisis est de la National Security !

    Tom Roud a dit…

    J'ai bien aimé le coup de "Al Qaida est en Afghanistan, ils envoient toujours des cassettes videos" d'Obama.

    Phersv a dit…

    Il l'a vraiment bien mouché sur Zapatero.

    ThinkProgress (à 10h10) dit que McCain a fait une erreur totale quand il dit qu'on dépense 700 milliards en aide aux pays étrangers. Il n'y a que 40 milliards d'aide.

    Tom Roud a dit…

    En revanche, je trouve que McCain s'est finalement bien sorti de l'histoire des rencontres sans "précondition" alors qu'il était coincé : il a mis les rieurs de son côté ...

    Tom Roud a dit…

    Bon, il n'y a pas photo, McCain n'est vraiment pas rassurant . CBS raconte en ce moment même que McCain est très expérimenté, qu'il a vraiment bien souligné son expérience, je n'ai vraiment pas trouvé que cela jouait en sa faveur ...

    Phersv a dit…

    Oui, c'est vrai, je pense qu'il a peut-être pu ridiculiser la notion même de discussion avec l'Iran.

    Phersv a dit…

    McCain était moyen en économie mais il a su faire passer son expérience sur les pays étrangers.

    Obama a maintenant un problème Petraeus mais il a su au moins montrer qu'il a su tenir face à McCain.

    Tom Roud a dit…

    "Oh, ces gens mentent sans vergogne. Kissinger, qui avait dit il y a 3 jours qu'il était pour des négociations sans préconditions avec l'Iran, dit à présent que si "son ami John McCain" dit que ce n'est pas sa position alors en fait ce n'était pas sa position. Riiiiight...."


    Bon à mon avis le mal est fait, Katie Couric est immédiatement revenue dessus après le débat en disant que Kissinger lui avait confirmé personnellement qu'il était effectivement pour les négociations sans préconditions. Mais enfin, cela prouve que les Républicains sont effectivement très flexibles ;)

    all a dit…

    Obama a perdu définitivement le vote juif démocrate (juif républicain ça existe ?). Ce qui lui en restait tout au moins après l'élimination d'Hillary.

    Phersv a dit…

    Oh, de toute façon Obama aura le New York à coup sûr et n'avait pas la Floride, alors...

    Mais heureusement Sarah Silverman va changer tout cela avec son plan pour que les vieux juifs floridiens votent pour Baruch H. Obaumovith.