jeudi 25 septembre 2008

Exclusif : McCain sur les Débats à venir



Je voudrais tout d'abord remercier le Sénateur John Sidney McCain Troisième du Nom (R-Hanoi), Franc, Franc-Tireur, Tireur d'Elite, pour avoir pris le temps dans un calendrier sans doute très chargé en cette fin du mois de septembre, à 40 jours des Elections Présidentielles, pour venir nous parler.

Il nous à préférés à des agitateurs de gauche comme Sean Hannity de Fox News qui a osé importuner Mme Palin par des formes formes presque interrogatives.




AAAAAh, les Martiens attaquent !

Je viens d'entendre le Président Roosevelt à la Radio !



- Merci, Sénateur.
Vous avez avec sagesse annoncé qu'il fallait reporter le Débat Présidentiel sur la politique étrangère à cause de la Crise financière. Certains démagogues partisans osent vous accuser de tenir plus compte de votre léger rééquilibrage dans les sondages (- 9 points) que de ce plan de sauvetage de Paulson qui devrait faire un accord bi-partisan et une Union sacrée.





Oui, tout le monde doit revenir vers Washington ! Il y aura des soupes populaires et des HOOVERVILLES !

Là, là, ce Télégraphe Sans Fil !
Il a des IMAGES qui bougent !

Comme dans le Futurama de l'Exposition Universelle !


- Oui, c'est un écran, comme le Blackberry que vous avez inventé en vrai Génie Universel de la Renaissance que vous êtes.
Vous devez donc retourner de manière précipitée au Sénat, loin des élites, pour sauver le monde.

Sénateur McCain, la question que tout le monde se pose :
Etes-vous Batman ?




- PAULSON N'A PAS DE POULS !

PAS DE REFLET DANS UNE GLACE !

AAAAAAH ! IL FAUT UN PIEU EN BOIS !


- Ah, on reconnaît là votre sens de la métaphore végétale, Sénateur. Vous voulez dire que comme pour un Arbre, le marché finira par connaître une meilleure saison si on émonde quelques mauvaises feuilles ? C'est brillant. D'ailleurs, vous même, Franc-Tireur tirant franc, vous avez su vous éloigner de tous ces lobbyistes financiers. Vous avez été depuis 25 ans contre la Régulation de l'économie, mais vous avez aussi avec à propos rappelé que vous aviez toujours été pour plus de Régulation, même s'il faut que le Président renvoie le chef de la SEC en développant simplement des pouvoirs qu'il n'a pas.




Je suis un Franc-Tireur !

TACATATATAATAC ! J'ai encore crashé mon avion !

Je ne peux pas soulever mes bras à cause des Faces de Citron !


- Oui, on ne mentionne pas assez les retombées sur les marchés asiatiques.

Allez-vous envoyer votre co-listière Sarah Palin à votre place ?

On a vu son talent hier chez Katie Couric. Vous avez dit qu'elle était sans doute la personne qui connaissait le mieux les questions énergétiques dans tous les USA, voire dans tout l'Univers Intergalactique, grâce au fait qu'elle avait été nommée à une Commission sur le pétrole par un Gouverneur corrompu.





- LE PETROLE EST DU SANG DE DINOSAURE !

DES DINOSAURES QUI SONT SORTIS IL Y A 6000 ANS DU JARDIN D'EDEN POUR SE NOYER PENDANT LA DELUGE !

DIEU VA TOUS NOUS NOYER DANS UNE PLUIE DE METEORES !

c'est le Pasteur Muthee de Sarah Jenesaisplusqui qui me l'a dit !



- Je vous remercie, Sénateur Franc-Tireur et je remercie aussi la Maman de Hockey Tueuse d'Orignal pour ces rares moments de Raison en pleine crise.

Puissent les partisans irresponsables du Ticket O(s)bama / Bin(La)den en prendre exemple alors qe ce pays a besoin d'être guéri et que vous êtes l'ordonnance.

3 commentaires:

all a dit…

Mort de rire !

Baptiste a dit…

As-tu vu cette interview : la dernière minute est formidable ! (du Sarah Palin, bien sur)
http://www.cbsnews.com/video/watch/?id=4478156n

Phersv a dit…

"Our next door neighbors are foreign". Bush avait déjà dit que la majorité des importations venaient de l'étranger.

Il y a aussi ce passage embarrassant où Couric lui demande pourquoi le plan de sauvetage ne pourrait pas aller simplement vers les ménages :

"That's why I say I, like every American I'm speaking with, were ill about this position that we have been put in. Where it is the taxpayers looking to bail out. But ultimately, what the bailout does is help those who are concerned about the health care reform that is needed to help shore up our economy. Um, helping, oh, it's got to be about job creation, too. Shoring up our economy, and getting it back on the right track. So health care reform and reducing taxes and reining in spending has got to accompany tax reductions, and tax relief for Americans, and trade -- we have got to see trade as opportunity, not as, uh, competitive, um, scary thing, but one in five jobs created in the trade sector today. We've got to look at that as more opportunity. All of those things under the umbrella of job creation."

On voit qu'on doit encore parler Russe en Alaska. C'est la première fois que je me demande si je ne la surestimais pas quand même avant.

Il faut aussi voir la fabuleuse scène chez Letterman sur la même chaîne où McCain apparaît comme un menteur ridicule. Voir Olbermann paraître modéré par rapport à Letterman est rare...