mercredi 7 décembre 2022

Avent 7 Quête

Questworlds-Worlds of Wonder, la nouvelle version générique du jeu auquel j'ai le plus joué, HeroWars/HeroQuest par Ian Cooper, a été traduit en français et mis en ligne gratuitement sur cette page fb de JM Armand (cela fait près de 100 pages) - ou pour ceux qui ne veulent pas aller sur le métasite de Zuckerborgoïd, sur cette page. J'y vois que les "Points d'action" s'appellent maintenant des Points d'avantage et les "Points d'héroïsme" des Points de narration (Story Points). C'est un jeu tellement souple qu'il m'apparaît parfois faussement simple alors que je ne maîtrise pas toujours l'interprétation des résultats. 


Ce qui me fait penser que je n'ai jamais retouché depuis près de 15 ans à Earth-Omega, l'ébauche d'esquisse inaboutie de faire un jeu de superhéroquest multiversel (qui reprenait directement l'idée de Bruce Ferrie). 

Il y avait aussi clairement une influence de Torg dans l'idée de Lois variant selon les univers et cette idée a été aussi relancée dans une autre ébauche tout aussi inaboutie de l'an dernier, Hyperchaos, jeu de space opera où les Lois physiques seraient des régions locales. il faudrait énumérer la liste de paramètres de ces Lois régionales : stabilité dans le temps, complexité (relative par rapport aux "lois standards" pour être déchiffrées par les PJ), effets spatiaux et effets temporels...  

1 commentaire:

Phersv a dit…

Merci beaucoup.

The Pairing Stone n'est pas un scénario si important dans ce qu'a fait Steve Perrin par rapport à Pavis (ou même à son Under Illefarn pour AD&D).

Merci aussi pour la mise à disposition de QW. Je crains que Chaosium se recentre tant sur RQ maintenant que QW finisse par être négligé.