samedi 29 novembre 2008

Interpréter Rorschach

(plus que 96 jours avant Watchmen)

Un bon article analysant le personnage de Rorschach - à part le terme "existentialiste" qui est utilisé de manière absurde, peut-être en référence vague au projet sartrien ou l'authenticité heideggerienne. Rorschach est au contraire une parodie d'une théorie dite "objectiviste" morale qui prétend refuser tout compromis humain. La critique par Bernard Williams aussi bien du conséquentialisme strict d'Ozymandias que de la déontologie rigide de Rorschach comme tous les deux aussi "inhumains" (presque autant que l'amoralisme transcendant et déterministe du Dr Manhattan) serait en fait plus adaptée pour parler de ce personnage, si mal interprété quand on le réduit à une version sinistre de Batman.

De plus, je comprends un peu la comparaison avec le criminel de No Country for Old Men mais le modèle de l'insensé est explicitement dans la narration non-fiable et les contradictions ce loser pathétique de Travis Bickle (mais Rorschach est légèrement plus efficace).

4 commentaires:

Jon Osterman a dit…

"Rorschach est au contraire une parodie d'une théorie dite "objectiviste" morale qui prétend refuser tout compromis humain"

Hmmm pas sûr de bien saisir vos termes..."objectiviste" au sens où la morale serait "objective", indépendante des situations où agissent les hommes ? et puis pourquoi "humain" ? vous voulez dire "humain" au sens figuré, "compatissant" ?

Sinon d'accord avec vous, mais on pourrait même dire que Rorschach, Ozymandias, Manhattan mais aussi Le Comédien ("Le Comique" aurait été une meilleure traduction, mais bon), et sa loi du plus fort nietzschéo-callicléenne (si on veut...) incarnent tous quatre des philosophies de l'Ordre concurrentes mais similaires dans leur radicalité.

Seuls Daniel et Laurie sont véritablement humains, c'est-à-dire assez indifférents à l'Ordre, plus dans la contingence (surtout Laurie en fait, Daniel étant une figure assez pâle au fond).

Rorschach parodie de Batman ? Cela me paraît surtout inexact (Le Hibou remplit déjà le rôle) Rorschach c'est beaucoup plus Spiderman, et en tout cas un hommage quasi-explicite à Steve Ditko.

Bickle bien sûr, je n'y avais jamais songé, mais c'est évient.

Phersv a dit…

Oui, par "objectivisme", je ne voulais pas seulement dire "réalisme moral" mais l'idéologie dite "objectiviste" de la pseudo-philosophe Ayn Rand qui avait tant enthousiasmé Steve Ditko (voir aussi le documentaire).

Le modèle n'est pas seulement The Question (qui n'a fourni que le thème du masque) mais des "héros" objectivistes de la dernière période de Ditko comme Mister A qui prétend que les règles morales sont aussi évidentes que le Principe d'Identité "A = A" (le manichéisme de ces bd fait presque penser à des bd de Jack Chick).

Par "humain", je voulais parler de conforme à ce qui serait notre mode de vie. Selon "l'humanisme nietzschéen" de Bernard Williams, l'utilitarisme et une éthique déontologique sont toutes les deux inhumaines dans leurs démarcations trop abstraites (j'en ai parlé mais cela fait sept mois que je n'y ai pas retouché).

Il faudrait faire une liste des films qui sont imités dans la bd Wachmen mais Taxi Driver fournit tout le narrateur avec Journal intime. L'enquête en flashback commençant par la mort du Comique est en partie Citizen Kane.

Je ne sais pas d'où vient le marchand de journaux (dont la fonction est de montrer les tensions internationales) mais je crois que Moore l'a mis comme point synoptique pour remplacer un simple speaker de télé (qui est la solution de Frank Miller dans certaines cases de Dark Knight Returns).

Phersv a dit…

Nite Owl, alias Blue Beetle, est une version du Batman "sympa" des années 60, il est un personnage presque naïf de l'Âge d'argent, alors que Rorschach peut faire penser à un Batman tel qu'il est vu en fait depuis Frank Miller et Alan Moore comme sombre et déterminé.

Anonyme a dit…

Je ne comprends pas ce qu'est l'objectivisme?Encore une théorie vaseuse philosophique qui prétend expliquer le sens de la vie!Et si nous étions tous en fait des etres fictifs écrit par un mystérieux auteur?