samedi 14 mai 2011

Un droit aux soins retire tout droit au soigneur


Naïvement, vous pourriez croire que l'esclavage est une loi qui considère qu'il y a quelques personnes humaines qui n'auraient aucun droit (aucun droit-liberté).

Mais pour le libertarien (et ex-ophtalmologue) Rand Paul (48 ans, R-KY - prénommée en hommage à la folle), l'esclavage est plus sournois, l'idée même que tous aient un droit (droit-créance) à des soins suffit à impliquer le rétablissement de l'esclavage pour les asclépiades opprimés :

PAUL: With regard to the idea of whether you have a right to health care, you have realize what that implies. It’s not an abstraction. I’m a physician. That means you have a right to come to my house and conscript me. It means you believe in slavery. It means that you’re going to enslave not only me, but the janitor at my hospital, the person who cleans my office, the assistants who work in my office, the nurses.

Basically, once you imply a belief in a right to someone’s services — do you have a right to plumbing? Do you have a right to water? Do you have right to food? — you’re basically saying you believe in slavery.

Oui, toute judiciarisation d'une non-assistance à personne en danger violerait ma liberté inconditionnelle à laisser crever ces victimes faites pour mourir. Un soin remboursé par un impôt suffit à nous réduire tous à l'antique esclavage. Qui est encore libre si on n'a même plus le droit absolu de laisser périr ces parasites ? Ma liberté, ou ta mort !

Et je ne parle même pas du prétendu droit à une éducation gratuite qui reviendrait à la sujétion de pauvres pédagogues.

Je ne sais s'il faut admirer le degré d'abstraction absurde du sophisme (un peu comme son argument nozicko-sloterdjikien "tout impôt est du vol") ou se rappeler qu'il ne s'agit pas d'un simple blogger qui théoriserait dans le virtuel monadique mais d'une personne ayant prononcé le Serment d'Hippocrate (il dit être prêt à soigner gratuitement mais seulement par "charité chrétienne") et surtout d'un Sénateur du Congrès des USA qui incarne 1% du corps législatif supérieur de la première puissance de notre monde.

Si un astéroïde venait à détruire toute vie sur Terre demain, ce serait donc ce monde au sommet de son développement. Comme je crois un peu au mythe du progrès, j'espère vraiment que nous sommes encore à peine à la fin de l'Antiquité. Je peux me tromper sur toutes mes doctrines économiques mais je doute fort que ce raisonnement contre l'universalisation du droit aux soins ne soit pas dans un manuel dans mille ans sur les déficits intellectuels et moraux des gouvernements du XXIe siècle.

Je crains que cohérent comme l'est Rand, il ne défende aussi l'idée d'une privatisation des pompiers.

Add. Un meilleur Shorter de Rand Paul dans un commentaire :
Exiger qu'un médecin blanc soigne aussi des noirs serait rétablir l'esclavage.
(Rand Paul se bat aussi, comme Zemmour, pour qu'une entreprise ait le droit de discriminer sur une base raciale si elle le désire).

Add. 2 : Bernie Sanders, Sénateur (socialiste) du Vermont, qui veut mettre en place une couverture médicale universelle dans son Etat, explique poliment à Rand Paul qu'il est un débile mental bon à enfermer. Mais le Randroid trouve ce désaccord simplement amusant.



Add. 3 Rien à voir, mais des Tories du sud de Londres demandent que les enfants payent une taxe de £2.50 par personne pour avoir le droit d'accéder aux balançoires d'un parc public.

5 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas l'animal, mais c'est un libertarien qui se déclare par ailleurs "social conservative" et s'oppose à la légalisation du cannabis. Personnellement, je le trouve bien plus distrayant que Zemmour.

    RépondreSupprimer
  2. Certaines expression, trop employées, s'affadissent : "insulte à l'intelligence" par exemple.

    Pourtant : couleur de Sanders à 0:15 / couleur de Sanders à 2:50.

    RépondreSupprimer
  3. Ah, le bon vieux temps des brigades de pompiers privées…

    RépondreSupprimer
  4. Et les extorsions par les racketeurs étaient les premières formes d'assurances privées !

    RépondreSupprimer