mardi 19 août 2008

Autoritaire / Totalitaire



Je ne sais pas si on peut délimiter un critère net pour distinguer une dictature brutale (qui réprime l'opposition) d'un Etat totalitaire (où il n'y a pas de possibilité d'opposition) mais ces lois chinoises actuelles (interdiction de s'installer en ville sans l'autorisation du gouvernement, emprisonnement pour toute rumeur remettant en cause le gouvernement, un seul syndicat national qui défend plus l'entreprise que les travailleurs) permettent au moins de rappeler qu'on est encore clairement dans le second cas (même si la Chine doit être un hâvre de quiétude comparée à la Corée du Nord).

Même les Etats à parti unique ont parfois conservé la fiction formelle du multipartisme. La Chine est toujours gouvernée par le PCC mais a officiellement 8 autres partis "bourgeois", et notamment ce qui est censé être la branche continentale du Kuomintang (et cela depuis la proclamation de la RPC, même avant que les Bleus "nationalistes" du Guómíndǎng taiwanais ne commencent leur glissement anti-indépendantiste / pro-Chine Populaire et que l'ancien maire KMT de Taipei, Ma Ying-jeou, ne devienne en 2008 le Président de Taiwan).

2 commentaires:

knd a dit…

J'ai d'abord cru qu'on parlait du conflit russo-géorgien ici...

Phersv a dit…

Je crois qu'on a deux régimes plus ou moins autoritaires dans ce cas-là, non (en revanche la Belarus va peut-être plus loin) ?

Mais plus sérieusement, Saakachvili, malgré les répressions violentes de manifestation, n'a pas encore la mainmise de Poutine sur son Etat, et même si on peut ironiser sur la "Révolution des Roses" (qui peut exciter la paranoïa) il semble y avoir un début de société civile.