mardi 26 août 2008

Orphans



On peut pardonner des choses à Beck, comme il est certes scientologue mais de seconde génération (!), ce qui atténue un peu sa responsabilité de croire au culte hubbardien.

2 commentaires:

aymeric a dit…

Plus de (vieux) Beck ?

Phersv a dit…

Merci ! On n'a jamais assez de Beck.