lundi 18 août 2008

Exceptions




"Je trouve que France 2 néglige un peu trop
de se concentrer sur nos athlètes nationaux."
Phrases qu'on n'entend jamais aux JO

Je me sens tout le temps idiot de parler de "boycott" de ces JO comme je boycotte aussi ceux qui ont lieu dans des Etats parfaitement démocratiques par simple haine du sport, même si c'était en Suède ou au village des Schtroumpfs. De plus, Visa est un des sponsors et je ne peux pas vraiment arriver à les boycotter (prendre une MasterCard ?).

Mais il y a quand même (via) une histoire de médaille qui approcherait presque la limite d'un léger intérêt : Acer Nethercott, 31 ans, chef de l'équipe britannique qui vient de remporter la Médaille d'Argent en aviron.

Nethercott (un des rares Oxbridgiens d'origine populaire) a eu une Licence en physique et en philosophie à Oxford et il vient de soutenir en juin une Thèse de Doctorat en Linguistique sur la sémantique des démonstratifs complexes (comme des descriptions définies + démonstratifs : "ces rameurs-là" par exemple).

(Mais tout commentaire énumérant tous les rugbymen docteurs en médecine ou en astrophysique sera censuré, je vous préviens)

Mais pour revenir vers l'esprit négatif, allez, la nouvelle que je retiendrai le plus de ces JO pour l'instant, c'est celle-ci.

Add. Ca me rassure, je ne suis pas le seul à toujours associer ces deux noms.

4 commentaires:

Jeronimo a dit…

La Chine est bien une dictature "communiste" et elle n'est pas la première nation à utiliser les compétitions sportives internationales pour sa propagande.

Dans nos propres sociétés capitalistes, le sport professionnel est également un support de "propagande" mais pour les marques les plus diverses.

Le spectacle sportif remonte à l'Antiquité.

Il ne faut cependant pas rejeter le sport en bloc. Il contribue à la santé s'il est pratiqué avec modération, au dépassement de soi si les compétitions imposent le respect de l'intégrité physique des pratiquants.

Mais il est vrai que le professionnalisme (d'Etat ou individuel) pousse au dopage, à l'utilisation des jeunes athlètes comme un matériau corvéable à merci.

Phersv a dit…

Oui, je suis conscient d'être complètement de mauvaise foi sur le sport. Lire mes diatribes anti-sport doit me faire passer pour un fanatique. :)

Si je voulais être un peu sérieux, je dirais qu'il est bien d'en faire et qu'il n'y a rien de mal non plus à aimer en regarder (pas pire que d'aimer lire des comics de Superman comme moi).

Ce qui me gêne est que dans tous les spectacles, le sport professionnel organisé soit celui qui semble imposé comme une sorte de "lien social".

Le sport antique avait d'ailleurs la même ambiguïté de culte de la Cité.

Un jour, on m'a reproché d'être un "mauvais Français" si je ne m'associais pas aux joies collectives devant des victoires d'une équipe qu'on considère comme celle de tout notre Etat-Nation. Cela m'a un peu effrayé car je ne me considère pas comme un "traître" pour autant.

Je dirais qu'à mes yeux, le sport comme institution médiatique est un peu comme l'Eurovision de la Musique. C'est rigolo, il n'y a rien d'intrisèquement fasciste mais cela ne devrait pas non plus être pris trop au sérieux.

Jeronimo a dit…

Je peux d'autant mieux comprendre le manque d'intérêt pour les sports les plus populaires (sans connotation péjorative) puisque moi-même je ne m'intéresse ni au football, ni au tennis, ...

Par contre, je souhaiterais une précision sur la phrase "imposé comme une sorte de "lien social"."
Imposé par qui ? Des dirigeants politiques ? Médiatiques ? Ou par la majorité de la population tout simplement ?

L'avantage, en France, c'est qu'on n'est pas obligé d'aimer ce la majorité "impose". Y compris sur le plan religieux ou politique ! Heureusement ! Vive la France ;-)

Jeronimo a dit…

Quant à aimer lire les comics de Superman et autres confrères de chez Marvel, j'ai moi aussi "baigné dedans" quand j'étais petit et cela explique sûrement en partie mon attirance pour les sports "lourds" (cf. mon livre intitulé "Le meilleur combattant de tous les temps" : http://www.lulu.com/shop/j%C3%A9r%C3%B4me-sanchez/le-meilleur-combattant-de-tous-les-temps-5%C3%A8me-%C3%A9dition/hardcover/product-20232548.html)